Taubira, la police est dans la rue…

Par Guillaume Spatola, le 14 octobre 2015

Sa page Facebook

 

Avec l’aimable autorisation de l’auteur que je remercie vivement. Le Colonel 2.0 s’associe ainsi et aussi à ce mouvement d’ampleur contre une politique judiciaire plus que laxiste. Ce ne sont pas quelques mesurettes, quelques Vallsettes qui suffiront à redonner confiance à nos forces sécurité, tous corps confondus. //RO

 

En ce moment même se déroule une manifestation rarissime: l’ensemble de tous les syndicats de Police ont appelé à se rendre Place Vendôme, sous les fenêtres de Christiane Taubira, pour faire valoir leur raz-le-bol. Ils manifestent aussi devant un bon nombre de Palais de Justice en province.
Une épreuve de force, pour dénoncer leur quotidien, que les élites sont loin de connaitre, bien assis au fond d’un siège molletonné et sans la moindre connaissance du terrain. Je parle donc bien là des élus directs, n’ayant jamais connu les soucis majeurs d’une interpellation ou d’une recherche de cavale. Taubira, Cazeneuve et autres, des « hauts fonctionnaires » déconnectés des Français, de la France et des forces de l’ordre essayant, tant bien que mal, de faire régner un semblant de calme dans un pays au bord de l’implosion civile.
Car il parait évident que la France, à force de clientélisme et de laxisme choisit, se scinde en groupes de plus en plus haineux. Les religieux d’un côté: islamisme, christianisme, judéisme et autres étant parmi les premiers critères de séparations ethniques. Puis les origines sociales: les nantis et les notables ne veulent plus se mêler aux petites classes ouvrières, les élites constituant un haut du panier totalement déconnecté socialement des autres. Les intellectuels, sûr de leurs connaissances (à plus ou moins bon escient), ne voulant plus s’exprimer avec des incultes ne leur donnant plus les moyens d’exprimer leur supériorité. Les médias, et les biens pensants, certains que leurs paroles sont d’évangiles, prodiguent leurs points de vue à tout va, sans même prendre le temps de vérifier la véracité de leurs propos: tant que le buzz est là, tout est là ! Enfin, les stars et les people, plus assoiffés de popularité que de donner un exemple à suivre au peuple de masse, symptôme d’un monde où le paraître l’emporte sur les véritables vertus.
La France est en agonie, et les forces de l’ordre en sont le plus évident reflet. Les flics sont, chaque jour, confrontés à de la racaille toujours plus dure et toujours mieux armée, n’hésitant pas à faire feu…car certains que le « système » actuel les protégera plus, si ce n’est à tout le moins mieux, que des représentants de la Loi totalement désarmés face à cette montée de violence palpable dans la rue.
Hors contexte politique, je soutiens totalement tous les représentants de la Loi face à ces injustices répétées. Et je soutiens tout autant toutes les personnes qui se sentent lésées, à juste titre et avec le recul suffisant pour ne pas tomber dans le négationnisme, par un « système » qui les broie et les oblige à alimenter les comptes d’élites surestimées et totalement dépendantes dudit « système » !
La France, et plus globalement le monde, mérite bien mieux que ces oligarchies toutes puissantes.
Les forces de l’ordre, aujourd’hui, devraient être appuyées par tous les citoyens qui se plaignent chaque jour. Les mots, c’est beau. Mais quand tout part à vau-l’eauo de cette manière, seule l’action de masse fonctionne réellement.
Aujourd’hui, donc, tous les syndicats de Police manifestent sous les fenêtres de Christiane Taubira. Une action rarissime. La dernière en date est de 1983, du temps où le Gouvernement était intégralement…socialiste !!!!
Guillaume Spatola

 

 

Illustration Le Colonel 2.0 : photo par actu.orange.fr

4 réflexions au sujet de “Taubira, la police est dans la rue…”

  1. Je crois que les policiers sont déterminés à faire entendre leurs voix. Et l’approche des élections les confortera dans leurs actions. S’ils ne sont pas entendus, les politicards en feront les frais.

  2. J’avais lu qu’ils seraient 5.000 place Vendôme et ce soir, d’après les infos ils étaient 7.500 !

    Je doute qu’ils soient écoutés suivis dans leurs revendications et la prochaine fois qu’un MEC, tueur de flics, en blesse un parce que non sous les verrous, les FLICS redescendront devant le Ministère de la Justice mais ils ne seront pas 7.500…

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :