7 choses que les lève-tôt font différemment

 

Par Sarah Klein Le 04/04/2014

The Huffington Post

 

 

VIE QUOTIDIENNE – À l’intérieur de chacun de nous se trouve une horloge génétique. On ne peut pas la remonter ni entendre son tic-tac, mais on peut ressentir ses effets au jour le jour.

Pour la plupart d’entre nous, ces horloges internes, appelées « rythmes circadiens », suivent un cycle naturel légèrement plus long que 24 heures. Environ un quart de la population a un rythme circadien allant légèrement au-delà des 24 heures, ce qui explique que certaines personnes préfèrent veiller jusque tard dans la nuit. Un autre quart de la population a un rythme circadien légèrement moins long que 24 heures, c’est pourquoi certains aiment se réveiller tôt le matin.

Ces trois groupes de personnes — les couches-tard, les lève-tôt et les individus situés entre les deux — forment ce qu’on appelle les chronotypes, ou types temporels. Une personne dont on dirait qu’elle est du matin, dans la littérature scientifique, une personne de type matinal, tandis qu’un oiseau de nuit est considéré comme une personne de type nocturne. La plupart d’entre nous se situe entre les deux; on parle de neutres, intermédiaires ou types diurnes, qui se lèvent lorsque la lumière brille et commencent à s’assoupir lorsque le jour s’assombrit, selon Frederick M. Brown, professeur de psychologie et directeur du Laboratoire des rythmes humains à l’université de Pennsylvanie.

Parmi les personnes du matin et les personnes du soir, il existe des extrêmes et des types atténués, indique Michael Smolensky, de l’université du Texas à Austin. Les personnes extrêmement matinales sont appelées « alouettes », tandis que les vrais couches-tard ont pour nom « hiboux ».

Plus le chronotype est extrême, plus il est difficile pour la personne de changer ses habitudes de sommeil. Dans certains cas, les alouettes parviennent même à se réveiller avant même que le jour se lève, déclare Frederick Brown. « Leur horloge interne leur dit: ‘Tu as assez dormi, il est l’heure de se lever, peu importe ce que dit le réveil ou la luminosité dehors, » dit-elle. Limiter la lumière artificielle la nuit et prendre une cure de lumière forte et naturelle le matin peut aider à modifier ses cycles de sommeil, même pour les hiboux.

Avec l’âge, nos chronotypes finissent par évoluer, du moins légèrement. Les adolescents sont plus enclins à être du soir, déclare Frederick Brown. Et tandis que le taux de sommeil raccourcit avec l’âge, les personnes âgées gravitent de plus en plus du côté matinal de l’éventail. Nous sommes plus nombreux, néanmoins, à être situés quelque part au milieu — un type parfois considéré comme celui des colibris, indique Frederick Brown.

Même si les véritables alouettes sont assez rares, vous en êtes peut-être une si la description qui suit vous correspond.

1. Les personnes matinales sont plus heureuses.

Une alouette est à même d’avoir une disposition plus optimiste qu’un hibou. Des recherches ont démontré l’existence d’un lien entre le bonheur et le fait de se lever tôt dans sa jeunesse, mais Renee Biss, étudiante à l’université de Toronto et à l’institut Rottman Research, ainsi que ses collègues, ajoutent les personnes âgées à l’équation. « Nous avons découvert qu’une disposition matinale à la fois chez les jeunes et chez les vieux était associée à une meilleure expérience des émotions positives,” a-t-elle déclaré au HuffPost. Les lève-tôt ont aussi obtenu de meilleures diagnostics de santé.

Il y a deux explications possibles à ce constat, explique Renee Biss. Les oiseaux de nuit seraient moins heureux parce que l’emploi du temps 9 à 5 est beaucoup plus dur à suivre pour eux. Ou peut-être y a-t-il « quelque chose de plus fondamentalement bénéfique dans le fait de se lever tôt, » dit-elle, car une longue exposition à la lumière naturelle, serait un plus pour l’humeur.

2. Elles obtiennent de meilleures notes.

Lors d’une étude effectuée par des étudiants en 2008 à l’université du Texas, les étudiants se considérant comme des lève-tôt avaient des notes supérieures d’un point par rapport aux couche-tard, comme le rapporte WebMD. Ces bons résultats seraient vraisemblablement dus à des habitudes de comportement des gens matinaux: ils vont se coucher plus tôt, évitent bon nombre d’activités nocturnes potentiellement distrayantes organisées dans les campus universitaires, et ils ont toujours tendance à se lever plus tôt et arrivent plus facilement à l’heure en classe ou ont plus de temps pour étudier, selon le chercheur Daniel J. Taylor, professeur de psychologie assistant à l’université du Texas nord, ainsi que le rapporte WebMD.

3. Elles ne remettent pas leur réveil à plus tard.

Ils n’en ont pas besoin! « Une personne matinale se réveille très rapidement en général, et avec très peu de brouillard dans la tête, indique Frederick Brown. Elle est prête à un haut niveau d’activité très tôt le matin. » Les personnes matinales ont « beaucoup d’énergie et de joie le matin, » déclare Michael Smolensky.

4. Elles ne sont pas productives — surprise, surprise — le matin.

Lire la suite sur http://www.huffingtonpost.fr

 

 

 

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :