À chialer!

Par Régis Ollivier, le 04 septembre 2015

Le Colonel 2.0

 

 

Vous savez quoi? Non! « Bin j’vais vous l’dire » comme dirait l’autre. Vous savez, celui des trahisons à répétition. Le même qui, en quelque sorte, a placé la France dans la situation actuelle… Donc, vous savez quoi? J’ai envie de chialer! Chialer devant l’avenir sombre de notre pays.

Ainsi donc, François Hollande et Angela Merkel ont accordé leurs violons pour mieux nous entuber dans le « drame des migrants ». Une simple photo, dont on ne sait pas si elle a été manipulée, pour mettre à mal nos consciences de citoyens français, et voilà que le rouleau compresseur se remet en marche de plus belle.

« L’Allemagne et la France sont d’accord sur le principe de « quotas contraignants » pour l’accueil des migrants par les pays de l’Union européenne, a expliqué jeudi 3 septembre la chancelière allemande, Angela Merkel, en visite à Berne, en Suisse ».

« Peu après à Paris, François Hollande confirmait, sans prononcer le mot de « quotas », la proposition commune d’un « mécanisme permanent et obligatoire » d’accueil des réfugiés en Europe qui sera « soumise » le 14 septembre à un conseil des ministres européens de l’intérieur, avant un sommet européen ».

Hollande et Merkel s’accordent sur des quotas contraignants d’accueil de migrants Le Monde.fr avec AFP et Reuters

Grosso modo, cela signifie, si vous en doutiez encore, que la notion souveraineté nationale a volé en éclats. Leurs propositions seront présentées à Junker, qui jubile déjà entre deux cuites, et aux eurocrates qui se frottent les mains.

La France, à l’instar d’autres pays européens tout aussi récalcitrants à ce tsunami migratoire, se tiers-mondise. Tous ces migrants seront dilués dans l’hexagone, bon gré, malgré, à l’insu de notre plein gré. J’ai envie de chialer…

Imaginons un instant qu’un conflit éclate en Europe. Ce qui n’est plus improbable. Mais peut-être devrais-je dire « ce qui est de plus en plus probable », et des millions d’européens (Français en tête, nous pouvons leur faire confiance pour la fuite en avant), dans quelles conditions serions-nous accueuillis en terre africaine et surtout en terre d’islam? Probablement dans des conditions pires que celles mises en place par la France et les pays européens récipiendaires pour les centaines de milliers de migrants qui fuient leur patrie, et pour certains avec des prétextes qui échappent à l’entendement.

Au rythme auquel cette situation évolue, je crains qu’un jour le régime ne recense les citoyens qui disposent de pièces « disponibles » dans leurs appartements ou villas et décide de nous imposer à nous aussi, notre quota « obligatoire » de gentils migrants mignons tout plein. J’en frisonne et j’ai toujours envie de chialer. 

Les germes d’une libanisation de la France se mettent en place. 

Ne faites pas comme moi. Ne pleurez pas, mais priez! Ça remplira peut-être nos églises.

Le Colonel vous salue bien, mais le coeur n’y est plus.

 

Illustration : france-pleure.
archives.caledosphere.com

 

 

 

7 réflexions au sujet de “À chialer!”

  1. O colonel, mon colonel… Je vous passerais bien un mouchoir, mais à quoi bon !!! De désespoir, j’ai pris mes clics, mes clacs, ma femme, mes 4 gamins, mes cannes à pêche…et j’ai quitté la France pour le Pacifique Sud !!! …au passage, j’en ai profité pour ranger mon treillis et mes rangers au fond d’une cantine, prendre ce que l’Institution m’offrait comme « incitation au départ » (sans qu’Elle sache de quel départ, il s’agissait)…JE crains hélas que rien ne change… il est bien trop tard !

  2. Bonjour Colonel,

    je ne crois pas que tout ça cela soit légale.

    Lors du renversement de pouvoir en Ukraine, bon nombre de politiciens français se sont posés la question de la continuité constitutionelle … c’est à dire que l’on se demandait si le changement de pouvoir avait une valeur ( internationnale).

    Ainsi, il me semble que depuis le référundum de 2005, dont l’objectif était de soumettre aux citoyens la ratification du traité européen – chose à laquelle ils ont répondu NON, il n’y a plus de continuité constitutionnelle en France car les hommes politiques ont sciemment validé/ratifié quelque chose qui ne devait pas l’être.

    Cela signifie que tout ce qui a été fait par la classe politique par la suite est réellement illégal ( même l’élection de Hollande est illégal ).

    Cordialement.

  3. Colonel,
    Je suis en accord avec vous SAUF sur le verbe utilisé de « entuber ».
    Votre « T » doit être remplacé par un « C »,
    et le « B » par un « L ».

    Le reste, sans changement !

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :