Actualités, France, Politique

Alexandre Benalla livre ses quatre vérités

298

Par valeursactuelles.com

Jeudi 26 juillet 2018

 

 

© Pierre Duriot

 

 

Révélations. L’ex-chargé de mission auprès de l’Elysée revient en longueur sur les faits qui lui sont reprochés.

Une semaine après l’éclatement de l’affaire Alexandre Benalla, l’ex-garde du corps du chef de l’Etat a longuement répondu aux questions du Monde ce jeudi 26 juillet. Sans concession, il fait part de sa version de l’histoire.

  • Sur les violences dont il s’est rendu coupable le 1er mai
    « Je ne demande pas à être observateur. Je suis invité à être sur place par Laurent Simonin, chef d’état-major à la Préfecture de police […] Contrairement à ce que dit le préfet de police, quand il parle de copinage malsain, je n’ai jamais pris une bière ou mangé au restaurant avec Laurent Simonin. […] La réalité des choses, c’est que la préparation et l’encadrement de cette mission d’observation, elle n’a pas été au niveau », lâche-t-il. Il évoque ensuite les deux manifestants qu’il a par la suite maîtrisés en usant de la force. « Ce qui se passe dans ma tête, c’est ‘si on reste là à rien faire, on va être isolés, et en plus, il faut donner un coup de main, on ne va pas laisser faire des délinquants’, jeter des projectiles sur un CRS, c’est des violences volontaires, c’est un délit puni d’emprisonnement, c’est très clair dans ma tête. Et la faute que je commets à ce moment-là, c’est d’y aller. Et de laisser de côté mes fonctions à l’Elysée ».

Lire la suite sur https://www.valeursactuelles.com

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!