Ami(e), entends-tu…

Par le Capitaine (e.r.) J.M.

Ancien Officier à Titre étranger

Exclusif Le Colonel 3.0

 

 

© Pierre Duriot

 

 

Ami(e), entends-tu…

Ami(e), entends-tu çà et là, que l’on parle de toi, disant tout et son contraire ? Pour ce Président indécent et arrogant, pour ce gouvernement pitoyable et imbécile, pour nos députés lâches et serviles, pour nos sénateurs inutiles et séniles, pour nos maires déboussolés et déconfis, pour les médias muselés et soumis, pour les peoples tributaires d’une sinécure étatique : Tu serais un extrémiste, un populiste, le relent d’une peste brune, pilotée par une droite extrême. L’extrême droite n’étant plus jugée suffisamment malveillante pour être montrée du doigt.

 

Ami(e), entends-tu, que d’autres ne parlent que de toi, chez eux, sur leur lieu de travail, dans les transports en commun, sur les réseaux sociaux. Pour ceux-là, tu es un casseur, un empêcheur de tourner en rond, un emmerdeur, un casse-couilles et ce qu’elle que soit ton genre. Tu ne sers à rien, sauf à leur faire perdre du temps : au péage d’une autoroute, aux carrefours en sortie de la ville, lorsqu’ils partent en week-end ou vont faire leurs courses. Ceux-là sont les mêmes qui râlent pourtant avec force, tout le temps et sur tout. Les impôts, les taxes, le service public, le pouvoir d’achat, l’école, l’hôpital, la justice, la pollution. Ils sont comme toi ou presque. Ce « presque » se réduisant de plus en plus, impôt après impôt, taxes après taxes. Ils n’ont pas encore compris que demain, ils seront exactement comme toi. Sauf que toi et eux, alors devenu semblable, vous aurez encore moins qu’aujourd’hui…

 

Ami(e), entends-tu, que l’on t’accuse de tous les maux ? Tu es le seul responsable de la pollution qui va tuer nos enfants et nos petits-enfants, demain, là maintenant, sous peu. Tu ne veux pas payer ces taxes qui sauveront, dans un premier temps, la France de l’apocalypse. Puis parce que nous sommes Français, qui sauveront aussi dans le même élan, la planète toute entière. Tu ne veux pas changer ta putain de voiture au diesel qui pollue aujourd’hui, plus que les poids lourds, les paquebots, les cargos, les centrales thermiques au charbon, au fioul ou au gaz. Tu n’as pour excuse que ton manque d’argent pour finir tes fins de mois que tu sois un actif, un retraité ou que tu sois sans emploi. Tu oses dire, lorsque tu possèdes une voiture, que c’est le modèle que l’on t’ordonnait pourtant d’acheter à crédit, il y a peu encore. Pitoyables excuses, alors qu’il te suffit de traverser la rue pour trouver du boulot. Alors qu’il te suffit de travailler pour te payer un costard. Alors qu’il te suffit de faire un nouveau crédit pour acheter une voiture électrique hors de prix. Alors qu’il te suffit de te serrer encore un peu la ceinture. Et toi tu ne penses qu’à ta gueule, à ta famille, à vouloir manger deux repas par jour, à être correctement logé, à pouvoir te vêtir, te soigner, à payer la maison de retraite de tes vieux parents devenus inutiles et même à avoir des loisirs, tu n’en as donc jamais assez ? Tu ne sais donc pas que cela coûte un pognon de dingue !

© 2018 Le Colonel 3.0

Ami(e), entends-tu, le silence coupable de nos forces vives ? Où sont les syndicalistes ? Ton combat n’est-il pas aussi le leur ? Que les grandes organisations syndicales qui nous ont montrés qu’elles aussi pouvaient être corrompues par l’argent et les privilèges ne soient pas à tes côtés, cela te désole, mais tu n’es pas vraiment surpris. Mais les survivants du socialisme, les derniers communistes, les militants de tout bord, ils sont où ? Les Insoumis sincères ou de pacotilles, ils sont où ? Les marcheurs qui ont encore gardés leur libre arbitre et le droit de faire entendre leur voix, ils sont où ? Les moribonds d’une droite en recherche de leur nouveau « Magnus Maximus », ils sont où ? Les droits-de-l’hommisme, les enfoirés ils sont où ? Ta misère n’est-elle pas assez «porteuse » pour qu’ils s’y intéressent ? Ton désespoir n’est-il pas assez « people » pour prendre fait et cause pour toi ? Où pensent-ils qu’ils ont déjà bien assez à faire dans leur business médiatique avec leurs miséreux, leurs nécessiteux, leurs crève-la-faim ?

 

Ami(e), entends-tu, que certains veulent prendre le train en route, et s’autoproclament vos représentants. Ils (elles) filent se présenter devant ce premier ministre inconséquent dans ses actes et ses prises de paroles. Ils font preuve d’amabilités à son minable ministre de la Transition écologique, qui pour obtenir ce poste, a trahi des années de luttes écologiques. Incapable qu’il est de comprendre que pour sauver la planète, il y a plus urgent et plus efficace à faire, que de taxer à tout va, le citoyen lambda. Le fiasco attendu de ces négociations est bien évidement arrivé, mais la faute te reviens à toi. Tu serais incapable de t’organiser et de désigner ton porte-parole, car ta propre parole, tu ne peux la porter toi-même apparemment. Le piège a fonctionné, c’est toi maintenant qui ne veut pas soumettre tes doléances à l’Etat et non l’Etat qui refuse de t’entendre. Nos élus oublient que lorsque tu votais encore, celui à qui tu as donné ta voix, une fois en place ne l’entend plus et il ne parle plus pour toi. Nos élus n’ont pas compris que désormais tu ne fais plus confiance à personne, si ce n’est à toi, pour défendre tes droits, ta propre vie et celle des tiens.

 

Ami(e), entends-tu, que d’autres encore, viennent d’être lâchés contre toi. Tu les reconnaitras facilement, ils portent un gilet rouge. Une volonté maligne et sournoise, pense que si les CRS, les gaz lacrymogènes, les automobilistes impatients et parfois criminels n’ont pas réussi à te réduire au silence, malgré tes morts et tes blessés. Ceux-là y arriveront peut-être. Dressant ainsi, citoyens contre moins que rien, travailleurs contre chômeurs et retraités, français dit « moyens » contre pauvres.  Tu vas devoir te défendre maintenant contre ton frère, ton voisin, ton collègue. Ils auront l’avantage du terrain, les CRS ne les chargeront pas, les médias feront leur éloge, les dégâts occasionnés seront toujours portés à ton crédit, jamais au leur.

© 2018 Le Colonel 3.0

Ami(e), entends-tu, ce que je te dis ? Le temps joue contre toi et même ton incroyable courage, ta folle détermination, ton terrible désespoir ne pourra empêcher la fin de ce mouvement. Annonçant par le fait, la mort de tes espérances d’un monde meilleur, pour toi et les tiens. Aucun homme ou femme politique par lâcheté, par bêtise ou par calcul politique, ne veut rejoindre ton combat. Tu n’as certes pas besoin d’eux, mais si ces hommes ou ces femmes venaient simplement et toute humilité se poster à tes côtés, revêtu d’un gilet jaune, sans prise de paroles, sans se pavaner devant les médias. Juste en étant à tes côtés, jour après jour, nuit après nuit, le symbole serait fort. Il y aurait à nouveau de l’espoir…

 

Ami(e), entends-tu, que tu vas bientôt arriver aux limites de ce que tu peux faire pour changer les choses, sans te mettre hors la Loi ? Demain, devant l’intransigeance de l’Etat, tu devras prendre une décision lourde de conséquence pour toi et pour les tiens. La victoire a un prix, celui du sang, celui des larmes, es-tu prêt à passer d’une contestation pacifique à un combat d’un tout autre genre ? Il te faudra, bloquer les ports, les dépôts de carburant, les frontières. Il te faudra frapper là où ça fait mal, les banques, les lieux où se retrouvent les riches et les puissants. Il te faudra te battre contre les forces qui se dresseront contre toi. Il te faudra accepter la prison, accepter surement d’être blessé, peut-être même d’y laisser ta vie ou celle d’un des tiens.

 

Ami(e), entends-tu, qu’alors tu seras honni par les bien pensant, les privilégiés et les couards. Les beaux parleurs qui enfin feront entendre leur voix, te mépriserons pour avoir osé franchir cette ligne rouge. Car pour eux, tout doit être fait dans le dialogue social, les négociations, selon les règles de notre démocratie, même si depuis des décennies,  ils oublient, trahissent, pervertissent les promesses faites sous le sceau des règles de la République. Tu seras seul alors. Tu seras broyé par l’inhumaine machine judiciaire aux ordres du pouvoir. Prends conscience de cela maintenant, après il sera trop tard. Prépare-toi, si tel est ton choix.

 

Ami(e), entends-tu aussi, que de plus en plus nombreux sont ceux qui te soutiennent et respectent ton combat. Garde espoir, car lorsque personne n’écoute plus, lorsque la démocratie n’est plus un droit acquis et respectée, lorsque les  votes n’ont plus de valeur, lorsque la parole donnée n’est plus que mensonge, lorsque l’injustice et le mépris est partout, tout peut arriver. Le Peuple peut même enfin se réveiller et tu auras alors, à tes côtés des partisans venus de la France entière.

 

 «Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne,
Ohé ! Partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme !
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes…
 » 

© 2018 Le Colonel 3.0

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

13 thoughts to “Ami(e), entends-tu…”

  1. « Tchin Tchin lorsque demain l’imposteur sis à l’Elysée aura pris le large, ce qui ne saurait tarder… » !!!
    Sa prochaine prise de large c’est direction Marrakech pour y signer le pacte de l’ONU sur les migrations. On ferait mieux de trouver le moyen de l’empêcher d’y aller.

  2. Pour répondre à GUIRAUD en le remerciant : Tchin Tchin lorsque demain l’imposteur sis à l’Elysée aura pris le large, ce qui ne saurait tarder…

  3. L’Armée dans la rue?
    Y sont tous fous !!!
    Les militaires… quels militaires? Les aviateurs? Les marins? Les artilleurs? Peut être que les fantassins pourraient faire …mais ces gens n’ont pas été entraîné a cet exercice sauf pour tirer dans le tas d’abord et voir après! Imaginez les bavures et la justice des C…. courant après les pioux-pioux !
    En fait c’est le rôle des « gardes mobiles » lesquels ont assez de véhicules blindés légers pour impressionner (si le chef Macron ne les a pas déjà ferraillés).
    Ensuite ? C’est la guerre civile … Je ne donne alors pas cher des peaux du président et de ses acolytes.

  4. Transition ecologique

    Il faudra qu un jour on m explique comment un avion d affaire ou un helicoptere prive survolant une route limitee a 80 km/h polue moins qu une vieille voiture diesel s y trainant

  5. Nos Militaires bientôt à Paris ? La vidéo qui accompagnait cette mise en garde vient juste d’être censurée par la dictature en marche.

    Manifestation Gilets Jaunes du 8 décembre : L’ancien général Desportes met en garde contre un recours à l’armée qui serait «un risque certain de sang versé»
    le 03/12/2018
    21h50

    L’ancien général Vincent Desportes met en garde contre un renfort de l’armée, demandé par plusieurs syndicats de police et pas exclu par Castaner, pour protéger les institutions lors de la prochaine manifestation des Gilets Jaunes le samedi 8 décembre : «Si des militaires ont à défendre des bâtiments, on rentre dans une zone dangereuse avec un risque certain de sang versé».

  6. Ami – e entends tu les cris sourds de nos enfants qui ont été gazés aujourd’hui alors qu’ils pensent a leur avenir
    Ami – e entends tu les cris des ambilanciers qui ont manifesté a Paris et dont les journaleux ne parlent pas
    Ami – entends tu les cris de tous ces Gj qui sont blessés à vie simplement parce qu’ils demandent de vivre dignement.
    Ami – e entends tu le discours du roi à son peuple pour le rassurer et l’aider.
    Non je n’entends rien de ce roi qui se cache et nous méprise. Je ne vois que chaos et une guerre civile qui pointe le bout de son nez. Mais où se trouvent ceux qui ont signé pour défendre la France et les Francais. Qu’attendent ils pour dire stop et descendre de son trône celui qui se dit président

  7. en réponse à
    @ josephine

    Il se trouve des paroles d’une autre « internationale  » qui en ces temps maussades peut remonter le moral ;

    Je vous en livre quelques paroles

    C’est la cuite finale

    soulons nous car demain

    ce n’est pas l’eau minérale

    qui sauvera le genre humain

  8. Le programme MACRON, ne ressemble -t -il pas en tous points à celui du  »

    Mouvement synarchiste d’Empire

    rapporté en son temps par le : rapport CHANVIN et intitulé :

     » RAPPORT CONFIDENTIEL sur la société secrète polytechnicienne dite M.S.E ou C.S.R ( Convention Synarchiste Révolutionnaire).

    Ce programme disait en tous points que :

     » Tous les pouvoirs seraient concentrés entre les mains du grand patronat et des représentants dûment mandatés des groupes bancaires spécialement désignés pour chaque pays  »

     » Le moyen envisagé consiste à donner à chaque pays une constitution politique et une économie nationale de structure particulière, organisées conjointement en vue:

    1° De placer le pouvoir politique directement entre les mains de mandataires des groupes intéressés ;

    2° De réaliser une concentration maximum dans chaque branche d’industrie, afin d’y supprimer toute concurrence;

    3° D’être maître absolu des prix de toutes marchandises ;

    4° D’enfermer l’ouvrier dans un cadre juridique et social ne permettant plus de sa part aucune action revendicatrice .

    Ce Mouvement Synarchiste d’Empire serait né en 1922 selon un document et aurait pour motif de définir par la pensée, par l’expérience et par l’action , le sens de l’actuelle

     » Révolution Mondiale »

    Le cadre prévu pour cette expérience dépassant largement le plan national.

    La France intégrée à une Europe sans la RUSSIE et sans l’ANGLETERRE , à laquelle on rajouterait la partie de l’Afrique qui n’est pas Anglaise .

    Le Monde divisé en :

    Paneurafrique :

    La future union Fédéraliste des Peuples et des Nations libérées de l’Europe et de l’Afrique . ( proposition 586)

    Paneurasie : URSS

    Panamérique

    Panasie

  9. Lisais ce matin que des centaines d’ambulanciers s’étaient mobilisés à Paris, et me suis offert un deuxième café en pensant à l’Internationale et qu’elle était de mise alors que je n’ai jamais eu ni le coeur ni l’âme à gauche…La France entière se soulève tous partis politiques confondus pour n’en faire qu’un celui des Indignés !!!

    Debout, les damnés de la terre
    Debout, les forçats de la faim
    La raison tonne en son cratère,
    C’est l’éruption de la fin.
    Du passé faisons table rase,
    Foule esclave, debout, debout
    Le monde va changer de base,
    Nous ne sommes rien, soyons tout.

    C’est la lutte finale ;
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain.

  10. Merci pour ce post! Gardons espoir. Mais ils ont accepté que les black blocks s’infiltrent et saccagent afin de les attribuer aux gilets jaunes. Honte à eux, ces indignes!

  11. bonsoir; j’ai 77 ans et je suis seule; depuis hier, je me sens encore plus mal; qui va me défendre si je suis « attaquée » dans la rue, qui va me protéger de de tous ces gens venus d’ailleurs qui ne nous aiment pas???je ne peux plus supporter cet être narcissique qui se complet dans le mal qu’il fait à nous les français, en commençant par nous détruire moralement et physiquement; et il n’a pas fini..je voudrais aider ceux qui se révoltent contre cet être perfide qu’est Macron mais comment faire???dites moi; j’ai perdu un fils de 29 ans du sida en 1992 et je ne serai jamais plus pareille; ce Macron me fait peur; il va signer le pacte de Marrakech et nous aurons encore plus de migrants; comment l’empêcher. il est fou; il faut qu’il s’en aille avant de détruire entièrement mon pays que j’aime et qui est si beau.merci de me répondre; je suis désespérée et démoralisée.

  12. Ce long mot du Capitaine traduit bien ma pensée….Toutefois je note que même lui a été atteint de macronisme.
    Ainsi des « Ami(e) entends-tu… » du Capitaine. Ce pitoyable président aurait aussi contaminé notre grammaire :
    « Celles et ceux », « toutes et tous » « celles et tous » , etc… est au moins redondant : TOUS et CEUX, sont inclusifs des males des femelles, des filles et des garçons et même des présidents incompétents !
    Bien sur, le Grand Charles dans des très grands moments fit du : « Françaises, Français ! » mais il est vrai que les femmes venaient juste d’être faites citoyennes à part entière.
    Et puis on parle là de vraie Grandeur…

Les commentaires sont clos.