Actualités, Faits divers, France, Insécurité, Société

Apaisement : le point de non-retour

481

Par Pierre Duriot, le 09 août 2017

Boulevard Voltaire

 

 

« Ou la démocratie acceptera de franchir les limites qu’elle s’impose pour survivre,

ou elle se laissera mourir, sans doute à petit feu, mais de manière inexorable. » //PD

 

 

© Logo by Pierre Duriot

 

 

La démocratie se trouve confrontée, dorénavant, à des problématiques qu’elle ne peut résoudre sans sortir de ses propres cadres.

Ils sont nombreux à appeler à une société apaisée, à un rétablissement des lois de la République, et certains font mine d’y croire encore alors que les indicateurs se bousculent pour montrer qu’un point de non-retour a été franchi. Il en va de ces consignes relatées de plus en plus fréquemment par des syndicats de police, des préfets ou des magistrats, sur la décision de ne plus intervenir sur certains actes délictueux. Ainsi, on ne verbalise pas systématiquement le port de la burqa, par peur de l’émeute spontanée. On se résout à ne plus poursuivre les rodéos nocturnes dans les cités sur des engins motorisés de toute nature. Stéphane Ravier, maire à Marseille, préfère fermer la piscine d’un centre aéré car les protections passives, barrières et grillages, sont devenues inefficaces, tout autant que les interventions de police.

Le système bute sur ses propres limites, à savoir qu’il faut maintenant, pour intervenir, entrer dans le rapport de force et la confrontation directe, sinon armée, que cherchent les assaillants, et qu’à ce jeu, la moindre éraflure sur l’un des malfrats se traduira par une plainte. Le bras armé de l’État, garantie de la sécurité des citoyens, se retrouve donc à devoir employer la force pour résoudre des cas de conflits dans lesquels tout geste maladroit sera sanctionné, face à des personnes n’ayant souvent pas grand-chose à perdre, dont la confrontation avec la police sera comptée comme un acte de bravoure et dont, en plus, dans la plupart des cas, il sera interdit de dévoiler le profil.

Lire la suite sur http://www.bvoltaire.fr

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

By Pierre Duriot

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!