Après la défaite de Daech en Syrie et en Irak, Afghanistan – Egypte – Sahel – Asie quels seront les nouveaux territoires de l’Etat Islamique ?

Les Enjeux internationaux par Xavier Martinet

France Culture – Le 24 novembre 2017

 

© Logo by Pierre Duriot

 

Un complément d’informations, des réflexions pour mieux comprendre le monde qui nous entoure. //RO

 

La dernière bataille contre l’Etat Islamique en Syrie et en Irak a été lancée hier par l’armée irakienne. La Syrie et l’Iran ont déjà proclamé la défaite du groupe, le Premier Ministre irakien Al-Abadi s’apprête à le faire.

Presque quatre ans après sa conquête fulgurante d’une zone vaste comme la moitié de la France, le groupe est en passe d’être défait militairement.

Pour autant l’EI en tant que phénomène mondial est loin d’être vaincu. De cette nouvelle phase au Moyen-Orient il faut s’attendre à un passage à la clandestinité ainsi qu’à un retour d’une partie des combattants étrangers expérimentés dans leur pays d’origine.

Plus globalement, les dirigeants s’inquiètent des autres foyers. C’était l’enjeu du discours d’Emmanuel Macron à Abu Dhabi le 9 novembre : « Dans le Golfe en passant par l’Asie du Sud-Est et la bande Sahélo-Saharienne, nombreux sont encore ces lieux où le combat restera un combat aussi militaire ». Les Etats-Unis aussi portent une attention particulière à l’Afrique : Libye et Sahel – et plus récemment en Somalie, où pour la première fois début novembre, des drones américains ont frappé l’Etat Islamique dans le Nord.

L’Asie Centrale et du Sud-Est est visée aussi : aux Philippines cette année, il a fallu 7 mois de combats pour que l’armée reprenne la ville de Marawi occupée par la filiale locale de l’Etat Islamique. En Afghanistan, les frappes de drones n’empêchent pas une multiplication des attentats de l’EI, qui recrute parmi les Talibans lassés de la lenteur du combat.  Et l’Egypte a, une fois de plus, été frappée par un attentat massif ce matin…

Peut-être l’Etat Islamque a-t-il perdu avec son Califat Moyen-Oriental un pari stratégique, mais son projet géopolitique reste. Va-t-on vers de nouveaux califats ?

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d’aujourd’hui :

La suite sur https://www.franceculture.fr

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.