Armées : les officiers généraux vont toucher des primes de responsabilité

Par Michel Cabirol

Le 12 novembre 2018

La Tribune

 

 

Pas plus tard qu’hier, j’ai rêvé que l’Armée, avec ses officiers généraux, supérieurs et de tous grades marchaient sur l’Élysée pour signifier au président Macron que c’était un coup d’État et qu’il était, pour le bien de la Nation, démis de ses fonctions. C’était un rêve car je reste farouchement loyaliste et légaliste, mais, quelque part, je ne puis m’empêcher de penser qu’in fine, cette prime à la haute et riche hiérarchie militaire, quelque part… Mais non, là je m’égare! Les généraux me pardonneront cet écart. //RO

 

© Pierre Duriot

 

Le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, pourrait toucher une prime de 50.000 euros par an, dont 31.500 euros de part variable. Pour les chefs d’état-majors (Terre, Marine, Air), la prime maximale s’élève à 43.000 euros, dont 23.000 euros de part variable. Au total, 61 officiers généraux sont concernés par cette prime.

C’est un décret qui va faire du bruit. Surtout dans le contexte actuel, le budget des armées venant d’être amputé de près de 800 millions d’euros pour le financement des opérations extérieures (OPEX) et intérieures (OPINT). En soi, cette prime n’est pas scandaleuse mais la publication samedi du décret semble être un très mauvais gag. Le gouvernement risque de se faire accuser d’acheter le silence des officiers généraux sur l’encoche budgétaire annoncée mercredi dernier. Car ce décret institue, en faveur des officiers généraux et selon le niveau de responsabilité de leur emploi, une indemnité spécifique de haute responsabilité.

Lire la suite sur https://www.latribune.fr

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

7 thoughts to “Armées : les officiers généraux vont toucher des primes de responsabilité”

  1. Si ces Officiers Généraux acceptent ces primes juteuses, c’est qu’ils considèreront qu’elles leur seront versées à titre de prestation compensatoire pour avoir perdu leurs « couilles ».
    Colonel ? J’ai rêvé comme vous … tous les 14 Juillet et dernièrement la veille du 11 Novembre.

  2. Ce n’esr pas avec de ce type de mesure que Macron peut fidéliser et recruter les soldats d’en bas,alors qu’il n’y a pas d’argent pour renouveler les tenues de sport de l’ADT,oui d’une part Macron achète l’encoche budgétaire et se protège d’un éventuel coup d’etat

  3. Un rêve, ce coup d’état, certes mais qui pourrait rapidement devenir un cauchemar. Non pas que je ne crois pas capables certains de nos étoilés de diriger notre pays « façon régence » mais de voir l’opposition de gauche et ses extrêmes se lancer dans une guerre civile dont nous n’avons pas besoin.
    Maintenant rêvons de voir nos généraux refuser d’un bloc de se faire acheter par l’exécutif, avouons que ça aurait de la gueule.

  4. Logiquement, on pourrait donc « amoindrir » les soldes de base pour « irresponsabilite ?
    CE GOUVERNEMENT FAIT DU N’IMPORTE QUOI….

  5. Bonsoir,

    C’est si grossier … et notez que si ils refusent la prime, au moins, on sait qui ne marche pas droit.

    Cette prime, ce n’est point une question d’argent, non, c’est pour les compromettre tous ou détecter, donc écartés, les résistants.

    C’est donc, par défaut, mouiller par l’argent tous les militaires vis à vis des citoyens.

    Cette prime devrait être refuser par tous. Ce serait, d’une certaine manière, un coup d’état.

    La stratégie à adopter est très simple: le refus.
    Pour l’exemple, pour la France et surtout, d’autant de la part de généraux ayant fait de la défense du peuple français leur chemin de croix et, avec le temps, donc, une carrière militaire.
    Sinon, c’est diviser l’armée française et les français, par l’argent.
    C’est clair, net et précis.

    Au delà du possible,
    arrivent les dragons.

Les commentaires sont clos.