Au mercato du parlement européen, l’Allemagne rafle encore la mise

Par Coralie Delaume – Publié le 15/07/2019 – Marianne

La France en passe de devenir le confetti de l’Union Européenne.

© Pierre Duriot

Le grand « mercato » au Parlement européen vient d’avoir lieu. Verdict : l’Allemagne rafle de nombreux postes clés, pas la France.

Cette pensée du philosophe néerlandais Luuk Van Middelaar, fin connaisseur des arcanes de l’Union européenne, mérite réflexion : «Si un jour l’État français disparaissait au sein d’un État européen, les Français n’existeraient plus en tant que tels ; leur identité collective s’évaporerait. Il en va tout autrement pour les Allemands. L’idée d’un État européen ne leur fait pas peur (…), vivant eux-mêmes au sein d’une « République fédérale » constituée de plusieurs niveaux, il leur est assez facile d’ajouter une couche européenne », écrivait-il dans la revue Le Débat en 2015.

https://www.marianne.net/politique/parlement-europeen-commissions-allemagne-france?

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.