Au parlement européen, Les Républicains prennent position pour l’entrée de la Turquie et pour l’immigration de masse

 

Prêchi-Prêcha


« Sur des thèmes fondamentaux comme l’immigration et l’adhésion de la Turquie, les députés européens LR votent avec la gauche de façon quasi-systématique. Ils trompent les Français en leur faisant croire qu’ils offrent une alternative au gouvernement socialiste ».


 

 

Communiqué de presse du Front National

Lors de la session parlementaire de cette semaine à Strasbourg, les députés européens des Républicains se sont prononcés pour l’immigration de masse vers l’Europe et pour la poursuite des négociations devant mener à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.

Les députés des Républicains, à quelques exceptions près, ont voté en faveur du rapport Metsola-Kyenge sur « la situation en Méditerranée et nécessité d’une approche globale de la question des migrations de la part de l’Union européenne », rapport immigrationniste à l’extrême.

Les élus LR ont notamment voté contre l’amendement 1 du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) qui souligne l’efficacité de la politique australienne en matière d’immigration illégale.

Ils ont voté contre l’amendement 2 du groupe ENL qui dénonce les frontières ouvertes de l’Union européenne.

Ils ont voté pour le paragraphe 23 du texte, en faveur de la participation obligatoire des États membres à la réinstallation de réfugiés. Idem pour le paragraphe 46, qui souligne le « droit » des bénéficiaires d’une protection internationale de s’installer dans l’État membre de leur choix.

Ils ont voté contre l’amendement 6 ENL qui souligne la souveraineté des États membres en matière de mesures contre l’immigration illégale (sauf Arnaud Muselier qui a voté pour, et Nadine Morano qui s’est abstenue).

L’amendement 7 ENL vise à arrêter les négociations en vue de l’adhésion de la Turquie à l’UE. Les Républicains ont voté contre.

Les élus LR ont également voté contre l’amendement 8 ENL qui souligne que l’immigration de masse n’est pas une solution aux problèmes démographiques.

Quant au rapport annuel sur la Turquie, les députés LR (à l’exception d’Alain Cadec) ont voté contre l’amendement 1 du groupe ENL qui rejette la reprise des négociations en vue de l’adhésion de la Turquie.

 

 


Lire la suite sur http://www.prechi-precha.fr


Le Colonel 2.0 est aussi sur Facebook


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

6 thoughts to “Au parlement européen, Les Républicains prennent position pour l’entrée de la Turquie et pour l’immigration de masse”

  1. La Turquie, ce n’est pas ce pays qui est en « guerre » sur toutes ses frontières, avec tous ses voisins ?
    La Turquie, ce n’est pas ce pays qui est au bord du chaos et où la révolte gronde au point que le président cherche à mener une guerre ?
    La Turquie, ce n’est pas ce pays qui abat des avions de pays avec lesquels il n’est pas en guerre ?
    La Turquie ce n’est pas ce pays dit « laic » où le président prie dans la rue avec des milliers de fidèles ?

  2. Après le non au référendum de 2005. Par le biais d’une forfaiture, son contenu nous fut imposé par le congrès a Versailles en 2008.D’autre part quand je vote pour un candidat.,ce n’est pas pour le voir faire front républicain avec des gens dont les idées sont aux antipodes des miennes; par conséquent je ne suis plus certain de faire l’effort d’être présent au mois de Mai comme tous les quatre ans auparavant.
    Comme nous nous approchons du renouvellement des places ,les appels du pied arrivent V.Placé j’ai toujours été au centre ,NKM Je suis ni de droite ni de gauche, et après on s’étonne de l’abstention.

  3. Mon cher R.Ollivier,le casting de 2017 est connu, les têtes d’affiches aussi et malheureusement nous les avons déjà vu aux commandes donc rien a attendre pour 2017
    vous avez pu voir aux régionales l’association sournoise de la carpe et du lapin.
    Les leaders de LR ont bien indiqué vouloir la loi El khomeri en l’état donc il est normal
    que l’on retrouve LR-PS(prononcé herpès) en accord sur de nombreux sujets parce qu’ils sont tous pour la supranationalité de l’Europe mais contre l’Europe des nations.
    En attente d’un évènement inattendu mais pas improbable, comme le Brexit qui pourrait faire imploser cette europe contre nature, et par conséquent imploser le système politique de notre pays par capillarité.
    Vous avez également vu cette semaine un candidat promettre 10% d’augmentation a
    l’éducation nationale (clientèle rose) une diminution des remboursements ss pour mieux donner aux minimas sociaux,un type qui a fait descendre la France dans la rue
    en 1995 et compromis un peu plus tard avec le roi du Karcher,ne peut être une chance pour la France

  4. Alors pour qui faut-il voter? je me le demande – on se sent trahi par tous les élus.
    Encore une fois, il faudra se la fermer

Les commentaires sont clos.