Interdiction des véhicules thermiques neufs : un suicide

Par Philippe Charlez – Le 20 juin 2022 – Contrepoints

« À l’encontre de toute logique, cette stratégie peut se révéler à terme suicidaire pour le Vieux Continent. » Je n’ai eu de cesse de le dire haut et fort. Un nouveau suicide français. Un de plus avec celui d’EDF qui arrive au pas de course. //RO

Le Parlement européen a adopté le 8 juin 2022 la directive visant à interdire la commercialisation de véhicules thermiques (voitures et petits utilitaires) à partir du 1er janvier 2035. La décision est lourde de conséquences pour le citoyen sur le plan de l’usage, la faisabilité « universelle » du VE (Véhicule Électrique) étant loin d’être démontrée. Elle est aussi lourde de conséquences pour l’industrie automobile européenne obligée de se restructurer totalement en moins de 15 ans. La filière produit 7% du PIB et emploie 10 % de de la main-d’œuvre manufacturière.

Lire la suite

“ Croire en un monde meilleur… »

Le 20 juin 2022

Texte de Abdennour CHALAL – Médecin spécialiste en gériatrie chez Clinique

Avec l’aimable autorisation du Docteur Abdennour Chalal que je remercie vivement et, si de ce texte je devais effectivement retenir quelques mots, ils seraient ceux que j’ai placés en titre. //RO

Les choses se sont accélérées très rapidement ces derniers mois
la crise covid et l’angoisse générée est remplacée par une autre angoisse qu’on remarque dans la population générale 
la peur de manquer, la peur de ne pas pouvoir manger correctement, de ne pas pouvoir voyager,  
la peur des rayons vides en supermarchés 
ça me paraissait indécent de parler de la disparition de l’huile et de la moutarde qui n’est pas faite à Dijon mais c’est le Canada qui en fournissait 
alors que la famine sévit dans le monde et qu’on peut se passer de la moutarde!

Lire la suite

Meurtre d’Alban Gervaise : pas d’hommage national 

Par Marie de Greef-Madelin – Publié le 6 juin 2022 – Valeurs Actuelles

« Tout a été fait pour que la médiasphère ne s’empare pas d’un sujet qui serait au crédit de l’extrême droite », ajoute un militaire pour qui « le gouvernement ne veut plus entendre parler de terrorisme et encore moins dans une ville devenue le porte étendard de l’islamisme en France ».

Le médecin en chef Alban Gervaise, qui avait été fait chevalier de l’ordre national du Mérite le 22 avril, décoré de la médaille d’honneur du Service de Santé des armées, était un homme courageux. Pas seulement dans l’exercice de ses fonctions, comme radiologue praticien professeur agrégé depuis 2020, et comme belle figure d’officier au service de la France pendant vingt-deux ans. Mais aussi lorsqu’il a été égorgé de dix coups de couteaux par Mohammed L., le 10 mai, alors qu’il venait chercher ses deux enfants de 7 et 3 ans à la sortie de l’école et qu’il a voulu les préserver. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :