« AUX ARMES » CITOYENS X, Y ET MÊME Z ! Rediffusion

« Aux urnes citoyens… »


Dès maintenant, mais aussi et surtout en 2017, exprimez clairement votre refus en votant pour le candidat ou la candidate qui bannit de manière claire l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. Rappelez-vous qu’un précédent président de la République vous a déjà bernés, volés un référendum. Ne tombez pas dans le piège des fausses promesses électorales qui émaneront des « losers » ou des « has been ». Eliminez par les urnes les députés félons. Pétitionnez également. Montrez votre refus de soumission face au diktat de Bruxelles. Réclamez un référendum sur la question. Bref! Manifestez vous d’une manière ou d’une autre.

Ne lâchez rien. Demain, il sera trop tard. Vous ne pourrez pas dire  » on ne savait pas « . //RO

 


© Logo by Pierre Duriot


Lieutenant-colonel (er) Regis Ollivier

le 26 avril 2016

Le Colonel 2.0


« Quand on montre sa faiblesse, on encourage son agresseur à poursuivre, à intensifier ses violences. Le sultan Erdoğan se renforce sur nos reniements, nos renoncements. La soumission n’est pas pour demain, elle est déjà là. »


Les sujets ne manquent pas sur lesquels une nécessaire voire salutaire levée de boucliers serait souhaitable et bienvenue de la part des Françaises et des Français. Mais c’est à désespérer. Comme Soeur Anne, nous ne voyons rien venir.

Je dis nous car je vais m’exprimer au nom de ceux qu’on appelle « la génération des baby boomers ». Vous savez, ces seniors qui ont bousillé la planète, qui se sont morfalés tant et plus, ces putains de vieux pétés de thunes qui n’ont jamais rien fait dans la vie, celles et ceux qui emmerdent les générations X, Y et, soyons fous, Z… parce qu’ils ne crèvent pas assez vite pour pouvoir récupérer le magot tant critiqué mais dont ils s’accommoderaient bien pour acheter un appartement, une maison.

Alors aujourd’hui, moi sexagénaire baby-boomer entré dans la vie active à l’âge de 13 ans et l’ayant quittée à 60 ans je vais vous entretenir d’un sujet sur lequel vous feriez bien de sortir de votre léthargie de bout du nez, avant qu’il ne soit trop tard. Parce que, voyez-vous, nous autres les baby boomers, nous en avons plus derrière nous que devant nous.

Ce sujet c’est celui de l’Union européenne et de la Turquie.

Savez-vous que la Turquie c’est une population estimée à 74 millions (projection PNUD pour 2015 à 82,6 M) dont 99% sont des citoyens musulmans, en majorité sunnites. L’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne, dont la langue officielle est déjà reconnue, signifierait que l’islam, et partant la population musulmane seraient majoritaires au sein de l’UE. Avec toutes les conséquences que cette situation entrainerait de facto. Je vous laisse imaginer lesquelles. La soumission ce n’est pas pour après-demain. La soumission totale c’est pour demain. Que dis-je, la soumission c’est maintenant. Et, si personne ne se lève, elle le sera pour vous, pour vos enfants et vos petits-enfants. Encore plus prégnante qu’aujourd’hui. Adieu la République, vive la Charia.

Alors bien sûr, nous n’allons pas baisser la garde, nous les baby boomers. Nous allons vous accompagner. Mais dites-vous bien que rien ne se fera sans vous. C’est votre avenir. Pas le notre.

En titre, j’ai volontairement adapté un extrait de notre hymne national. Ce n’est pas un appel à la lutte armée que je suggère. Il y a d’autres armes pour lutter dans ce domaine. Mais comme nous n’avons pas droit de cité dans cette affaire puisque tout se décide à Bruxelles, avec la complicité des gouvernements d’Europe, je ne pouvais pas user de l’expression « aux urnes citoyens ». Celle-ci eût pourtant été préférable.

Dès maintenant, mais aussi et surtout en 2017, exprimez clairement votre refus en votant pour le candidat ou la candidate qui bannit de manière claire l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. Rappelez-vous qu’un précédent président de la République vous a déjà bernés, volés un référendum. Ne tombez pas dans le piège des fausses promesses électorales qui émaneront des « losers » ou des « has been ». Eliminez par les urnes les députés félons. Pétitionnez également. Montrez votre refus de soumission face au diktat de Bruxelles. Réclamez un référendum sur la question. Bref! Manifestez vous d’une manière ou d’une autre.

Ne lâchez rien. Demain, il sera trop tard. Vous ne pourrez pas dire « on ne savait pas »…

Alors le combat c’est maintenant qu’il doit commencer. Car la Turquie, géographiquement, n’est pas aux portes de l’Europe. Car la Turquie n’est pas notre amie, ni même notre alliée. Du moins celle de son actuel dirigeant, le Sultan Erdogan. La Turquie, c’est non.

Le Colonel 2.0 vous salue bien

 


 

7 réflexions au sujet de “« AUX ARMES » CITOYENS X, Y ET MÊME Z ! Rediffusion”

  1. Tout à fait d’accord avec tous ces propos de mise en garde; cela pourrait se résumer à une seule interrogation (mais l’on va me traiter de sâle raciste) :  » Voulez-vous conserver votre culture, vos valeurs? » Car c’est bien de cela qu’il faut parler.
    Les autres plaies auxquelles nous sommes confrontées ne sont qu’éphémères et seront cicatrisées si nous comprenons que notre civilisation est en danger.
    Il est vrai que, nous (je parle de moi), nous ne sommes que de vieux croutons qui ne connaissons rien à l’histoire, que nous n’avons pas vécu et que par conséquent n’avons aucune expérience.
    Pour compléter le commentaire de notre ami(e) GUIRAUD : « les Français qui iront aux urnes…..ont-ils réellement des « burnes? »…
    Fasse le ciel qu’ils en aient.

  2. Avec les 80 millions de turcs aux portes de la Grèce, les 17 millions de maghrébins de France, les 18 millions de turcs d’Allemagne, et les nombreux musulmans d’Angleterre, on est mal. Très mal.
    C’est trop tard, pour les plus agés d’entre nous. Et Attali, et Bergé, et Hollande, et Macron, et Drahi, et Merkel, et Junker le savent. Donc ils nous ont invités les millions de réfugiés pour nous remplacer, puisque l’on ne pourra pas faire le voyage vers les US à pied, ni même à la nage. Donc pauvres européens, tu te défens ou tu crèves. Et Marine est déjà un premier rempart devant la déferlante verte des sables pétroliers. Et en juin, ce sera encore en bleu foncé qu’il faudra s’habiller. Jusqu’à ce que …… nos petits enfants retrouvent un peu de ce qui a fait nos valeurs françaises.

  3. Alors je voterai pour quelqu’un qui promet a La France un retour a sa grandeur, sans payer trop d’impôts de toutes sortes, si toutefois il est encore possible d’y arriver !

  4. Que dire de plus ? Excellent billet ! Mais certains français semble porter des œillères dictées par des partis qui n’ont rien a faire du pays, sauf se remplir les poches..Je souhaite que cette catégorie de français réfléchissent ardemment avant de voter pour n’importe qui lequel nous conduit tout droit au mur …..Mais chut ! Il ne faut pas le die ! C’est « haram » !

  5. La Turquie n’a jamais été notre amie , actuellement leur « affreux » Erdogan rêve de nous envahir et refaire l’empire ottoman !
    surtout ne le laissons pas entrer dans l’Europe et ne nous laissons pas soumettre à ceux qui veulent notre perte pour engranger les pétro dollars tant enviés ! refusons celui qui ne pense qu’à l’argent et préférons celle qui défendra la France !

  6. Tout à fait d’accord avec ce post .

    Mais le cri de ralliement est-il  » aux urnes les citoyens  » !!

    ou les  » (b)urnes étant pleines  »

    « Vidons nos (b)urnes les citoyens  » .??

    Car nous commençons , nous les vieilles générations ,en avoir assez de nous faire  » empapaouter » jusqu’au trognon .

    Et que se soit sous Giscard, Mitterrand , Chirac, SARKO , ou le pilote de pédalo et son scooter .

    Je n’ai jamais eu d’hémorroïdes et ne souhaites pas en avoir dans mes vieux jours .

    Pour ma part ma décision est prise , mon vote sera pour la FRANCE .

    Ne soyons pas comme certains soldats ( italiens ) qui lorsque l’on crie :

     » tous à la baïonnette  »

    comprennent :  » tous à la camionnette »

    Et viva la révoluCion

  7. Alors là, tout à fait d’accord avec vous. D’ailleurs, je n’ai jamais cru que la Turquie pouvait faire partie de l’UE, depuis que les tentatives d’union ont commencé: l’incompatibilité a toujours été l’islam et avec la situation actuelle de dictature c’est devenu encore plus définitif.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :