Aymeric Chauprade: attaque en règle contre le géopolitologue et député européen.

22 janvier 2015 Non Par Régis Ollivier

Par Romain Cro le 22 janvier 2015

L’Amateur Politique

 

 

Unknown

 

 

« Je précise que cet article n’est que le point de vue d’un amateur qui estime avoir le droit d’exprimer sa propre vision de l’actualité, comme il la perçoit. Romain »

 

En l’espace d’une semaine, une partie de la classe médiatique s’est soulevée contre l’euro-député du Front National, Aymeric Chauprade, à la suite d’une vidéo diffusée sur internet, dans laquelle il exprime son point de vue sur le danger de la montée de l’Islam radical en France.

Rappelons que Monsieur Chauprade est connu, en plus d’être probablement l’un des plus grands géopolitologues de France (son livre : Constantes et changements dans l’histoire est considéré pas de nombreux spécialistes comme la « bible » de la géopolitique), comme étant un spécialiste des rapports entre la France et le monde arabo-musulman.

Il a voyagé et voyage toujours régulièrement dans les pays musulmans, où il y entretient des liens forts avec certaines grandes personnalités, que ce soit en Afrique ou au Moyen Orient.

Rappelons aussi, depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux États Unis, qu’il fut parmi les premiers à s’opposer à l’entrée en guerre contre l’Irak de Saddam Hussein, pointant du doigt le risque de voir basculer ce pays dans la guerre civile, et d’y faire naître un nouveau risque terroriste dans la région, chose à laquelle nous assistons impuissants aujourd’hui.

Au début des années 2010, il s’opposa fortement au bombardement de la Libye de Kadhafi, s’inquiétant là aussi du risque pour la population du pays, et d’y voir l’arrivée de milices islamiques radicales, surarmées, avec la volonté d’instaurer un régime terroriste bien plus dangereux que celui du colonel. Une fois de plus, son analyse était juste.

Au sujet de la Syrie, il a dès le début du conflit contre Assad, préconisé le dialogue diplomatique en lieu et place du financement et de l’armement de milices islamiques radicales, s’alarmant à nouveau du risque d’escalade et d’un basculement de la région dans une guerre sans fin, mettant en danger la sécurité de l’immense population qui s’y trouve. Là encore, nous ne pouvons qu’admettre, au vue de la situation actuelle, qu’il visait juste.

Aymeric Chauprade est un géopolitologue qui effectue des analyses, en fonction des événements qui se déroulent en temps réel, il adapte ensuite ses analyses pour informer sur une situation donnée, et sur les conséquences potentielles qui peuvent en découler. Depuis maintenant une quinzaine d’années, l’ensemble de ses analyses sont tombées juste.

Il a toujours pris position avant tout pour la défense des peuples, il a régulièrement remis en cause les actions des différents gouvernements occidentaux, qui n’ont eu de cesse de jouer aux apprentis sorciers dans de nombreuses régions du monde, ou des guerres ont été créées de toutes pièces pour satisfaire le jeu macabre de la déstabilisation de nations entières, au profit de la conquête de zones d’influences, de zones riches en ressources naturelles et d’intérêts financiers.

L’analyse actuelle d’Aymeric Chauprade est la suivante : certains gouvernements occidentaux ont armés et financés des hordes de fanatiques islamiques, afin de faire basculer des régimes, certes souvent durs, mais qui garantissaient un minimum de paix dans des régions qui sont de véritables poudrières.

À l’heure actuelle, les fanatiques islamistes ont pris le contrôle de territoires immenses, y imposant des règles dignes du moyen âge, faisant renaître chez certains, les ambitions de conquête du monde musulman comparable à l’époque de l’Empire Ottoman.

 

Lire la suite sur https://amateurpolitique.wordpress.com

Illustration LCA. Photo : frontnational.com