Barkhane : c’est la déroute, bientôt la défaite

Par Jean-Marc Tanguy – Le 01 février 2022

Ce sont les deux mots qui font trembler bien des cadres du minarm, sans doute leur ministre, et peut-être leur président : Barkhane est en pleine déroute, malgré de rares succès tactiques qui se poursuivent.

Ils se poursuivent, malgré une activité opérationnelle bien moindre et des PMO qui se réduisent à peau de chagrin. La comops de l’EMA tente comme elle peut de faire vivre cette situation inédite. Comme l’activité s’est réduite, les GAT sont à nouveau en impunité pour tirer les FOB françaises comme des lapins. La neutralisation de quelques tireurs mortier par une Gazelle du GTD-A et un sniper GCP, tout comme les frappes des chassous ou des Reaper ne changera rien à cette donne.

https://lemamouth.blogspot.com/2022/02/barkhane-cest-la-deroute-bientot-la.html

3 réflexions au sujet de “Barkhane : c’est la déroute, bientôt la défaite”

  1. lecteur régulier du blog mamouth que j apprécie grandement. parfois je ne comprends aussi rien au texte tant il y a d accronymes. merci de décoder pour les non initiés.

  2. Il était tout à fait évident que la France serait « viré » du Mali, comme du reste de toute l’Afrique.
    Nos éminents stratèges de la politique extérieure, de par leur prétention et mépris des autres, (de la même façon que macaron traite son peuple) auraient dû prendre conscience au regard des revers politiques et militaires dans les autres régions d’Afrique que tôt ou tard, la France devait plier bagage.
    Comment nos spécialistes de la politique extérieure n’ont pu se rendre à l’évidence que d’autres pays prendraient la place.
    De partout où la France représentait « quelque chose », elle s’est faite virer.
    Qui s’est posé la question des raisons pour lesquelles nous étions devenus persona non grata.
    Ce gouvernement aura, décidemment, rangé la France au dernier rang des Nations respectées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :