(bilingue / bilingual) TCN – Relations OTAN-Russie / NATO-Russian Relations : énorme déploiement militaire américain en Allemagne : vers une guerre Etats-Unis vs Russie ?

Publié par Mireille Griffin, le 09 janvier 2017

The Colonel News


Gesticulation évidente. A ce stade, il ne s’agit pas encore de plusieurs divisions. A suivre. //RO


(bilingue / bilingual) TCN – RELATIONS OTAN-RUSSIE / NATO-RUSSIA RELATIONS
ÉNORME DÉPLOIEMENT MILITAIRE AMÉRICAIN EN ALLEMAGNE : VERS UNE GUERRE ÉTATS-UNIS VS RUSSIE ? (Le Courrier du Soir / Belgique, 8 janvier 2017)


[English-speakers, please refer to “US TANK BRIGADE ARRIVES IN GERMANY FOR EASTERN DEPLOYMENT”, published on the same subject in The Local / Germany, 6 January 2017, at: US tank brigade arrives in Germany for eastern deployment @TCNMaries1.


LES ÉTATS-UNIS ont déployé un important arsenal militaire en Allemagne ce vendredi 6 janvier 2017 pour dissuader la Russie. Les équipements militaires seront déployés en Europe de l’Est.
La confrontation entre les États-Unis et la Russie est en train de connaître une escalade. Ce vendredi, des centaines de chars de combats américains ont débarqué en Allemagne à bord de navires de guerres. Le journal américain, Washington Post, parle de mortiers et des centaines de véhicules militaires.
Toujours d’après le journal américain, le matériel de guerre en provenance des Etats-Unis est arrivé sur le port allemand de Bremerhaven. Il doit être acheminé vers l’Europe de l’Est dans le cadre de l’opération de l’OTAN consistant à dissuader la Russie contre d’éventuelle agression sur ses voisins.


87 CHARS DE COMBATS ET 144 VÉHICULES MILITAIRES
Dans la presse américaine, on affirme que 3 500 troupes de la 4ème Division de l’Infanterie de Fort Cason dans le Colorado seront déployés sur les lieux. Dans les deux prochaines semaines, 87 chars de combats et 144 véhicules militaires de marque Bradley rejoindront aussi les centaines de chars de combat déjà sur place.
La presse américaine va plus loin, en précisant que les nouvelles forces se réuniront d’abord en Pologne, avant d’être déployées dans 7 autres pays de la région, de l’Estonie à la Bulgarie. Une unité restera stationnée en Allemagne. Cette décision intervient à la suite d’une annonce faite l’année dernière par Ash Carter, Secrétaire américain à la Défense.


UN IMPORTANT PERSONNEL MILITAIRE SERA ÉGALEMENT DÉPLOYÉ
Dans sa politique de dissuasion de la Russie, le gouvernement américain ne lésine pas sur les moyens. Il projette en effet de déployer une brigade multifonctionnelle, 50 hélicoptères Black Hawk et un personnel de 1 800 employés de Fort Drum, à New York ainsi qu’un bataillon de 24 hélicoptères Apache et un personnel de 400 employés de Fort Bliss, au Texas.
Dans un communiqué publié ce 5 janvier, le chargé de presse du Pentagone, Peter Cook, précise : « Des chars de combats, des camions et d’autres équipements devraient arrivés en Europe ce week-end, marquant le début d’une rotation de 5 mois des Forces Armées américaines dans l’opération Atlantic Resolve ».


VERS UNE CONFRONTATION MILITAIRE ENTRE LA RUSSIE ET LES ÉTATS-UNIS ?
L’on parle déjà du plus grand déploiement d’équipements militaires en Europe depuis la fin de la Guerre Froide. Il est important de souligner que les pays membres de l’OTAN ont également commencé à déployer des troupes en Europe de l’Est pour contrer la Russie. Parmi les pays, on peut citer : l’Albanie, la Belgique, le Canada, la Croatie, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Roumanie et la Slovénie.
Rappelons que les relations entre la Russie et les États-Unis sont devenues de plus en plus tendues depuis l’annonce des services de renseignement américains que la Russie s’est immiscée dans les élections présidentielles du 8 novembre 2016 en aidant Trump à devenir président des Etats-Unis. La Russie a balayé d’un revers de main ces accusations. Énorme déploiement militaire américain en Allemagne : vers une guerre Etats-Unis vs Russie ?


Illustration extraite de Le Courrier du Soir

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

8 thoughts to “(bilingue / bilingual) TCN – Relations OTAN-Russie / NATO-Russian Relations : énorme déploiement militaire américain en Allemagne : vers une guerre Etats-Unis vs Russie ?”

  1. Bonjour,

    De la même manière que sur un échiquier l’on place des pionts soit pour induire en erreur soit pour contrer une éventuelle stratégie, je crois que les USA et la Russie change juste les pionts: nous voyons juste un jeu …
    Les Russes replace le porte avion, les USA replace quelques pièces terrestres …

    Il y a une chose importante à savoir: le point faible de la Russie et de l’Otan est sébnatopol = la Russie à directement pris cette zone de l’Ukraine car elle lui garantie non juste un accès miliatire « sûr » au détroit mais la garanti de contrôle tout ce grand « lac » gazier; les USA, l’Otan donc, à planifier de reprendre cette parcelle.

    C’est juste ça mais les petites divergences font toutes les différences. Ainsi, derrière de petits nombres de troupes, de petits mouvement, se cachent de grandes volontés militaires.

    Comme en judo, il faut d’abord destabiliser l’adversaire les USA veulent prendre par le col les Russes. Et les Russes cherchent à faire de même. POur le moment, les Russes mène.

    Notez que c’est parti du nord ( Ukraine ), puis c’est allé vers le sud ( Syrie ), et que cela va se rencontrer au milieu, à côté de la Turquie, au sud de l’Ukraine.

    Cordialement,
    Sigmun.

  2. les USA ( enfin Obama ) veut un coup d’éclat avant de rendre les clefs de la maison blanche , il lui reste 10 jours ( mais les USA nous ont montré plusieurs fois dans le passé qu’ils accusaient ( à tord ) et passaient à l’acte de guerre dans la foulée ! Comment l’Europe peut elle se laisser prendre au piège en laissant les troupes ( enfin en autorisant ) débarquer sur notre sol ???

  3. Pour une fois, je suis d’accord avec Mélenchon, si on fait de telles gesticulations, c’est qu’on ne croit pas à la dissuasion nucléaire.

  4. pas spécialiste militaire du tout de mon coté , néophyte totale et ménagére, 🙂 mais j’ai eu un sursaut : les USA veulent contrer quoi exactement? la russie veut nous attaquer depuis quand ? ce sont les USA qui ont plein de bases militaires en dehors de leur pays … je sais bien que les  » généraux » US ont proféré des menaces terribles ( et hystéroides ) il y a peu… je crains cependant qu’à force de menacer, ils ne tombent dans la prophétie autoréalisatrice… je me trompe certainement, mais je trouve les russes plutôt  » flegmatiques »… ( et en train parait il de s’ouvrir un accès à la méditerranée.. lugan ) et si pendant que les uns vociférent et déplacent quelques tanks, les russes avançaient leurs pions ? merci d’avance de m’éclairer un peu..

  5. 144 véhicules Bradley conçus dans les années 70
    87 Abrahams conçus à la même époque
    C’est ça l’OTAN?…

    Pour la guerre du golfe en 1991, les usa avaient mobilisé:
    535 000 hommes,
    80 navires,
    6 porte-avions,
    2 navires-hôpitaux,
    1 350 avions,
    1 500 hélicoptères,
    1 000 chars d’assaut,
    2 000 blindés,
    1 800 pièces d’artillerie

    C’est pas demain la guerre contre la Russie.

  6. Bonsoir,

    Nous sommes pleine gesticulation. Dans onze jours, Donald Trump sera officiellement président des USA. Je vois mal comment un conflit en centre-Europe, même très limité, pourrait survenir sauf à bouleverser totalement la donne d’ici là. Par contre, on entend çà et là qu’il existe des conflits très durs au sein de l’administration américaine entre les services secrets, les forces armées et l’administration centrale. Nous assisterions à l’aspect visible de ce conflit
    Autre considération, compte tenu des faiblesses des budgets militaires dans les pays cités, l’apport de ces derniers ne peut être que succinct. Pour paraphraser Staline, on peut dire sans se tromper « L’Europe, combien de divisions? ». Nous ne sommes plus à la glorieuse époque de « Moineau Hardi ». Je vois mal, hormis quelques unités très spécifiques, comment pourrait alors se manifester l’aide de la puissante armée française.

    Bonne soirée

  7. Tout ceci avant que Trump prenne officiellement le pouvoir, dans quelques jours ?…

    Bizarre.

    (Rappelons que l’Allemagne est liée pieds et mains aux States jusqu’en 2100, sauf erreur, et permet donc à son pays d’être un terrain de manœuvres légitime. Cette mise en place de troupes américaines est dissuasive, afin d’assurer la tranquillité des USA et calmer toute ardeur irréfléchie de la Russie)

Les commentaires sont clos.