BURKINI FOLIE

Par Tahar Ben Jelloun (@Tahar_B_Jelloun) le 26/08/2016

Le 360


Dans tout ce ramdam médiatique de l’été, je ne serais pas loin de rejoindre, en partie, la pensée de Tahar Ben Jelloun. //RO


 

L’affaire du burkini a eu pour effet de mettre en évidence l’extrême violence que suscite l’islam chez des gens qui ne veulent pas aller au-delà de leurs préjugés. Il y a tout un travail à faire.

Depuis les récents attentats en France, tout est prétexte pour exprimer une exaspération à l’égard des musulmans. L’amalgame a été fait et se maintient aussi bien dans les mentalités des gens mal informés que chez certains qui profitent du moindre événement pour mettre à l’index l’islam et les musulmans.

 

Des femmes qui vont à la plage sans tapage se font agresser davantage parce qu’elles sont voilées que parce qu’elles portent ce qu’on appelle un burkini, sorte de maillot qui couvre une grande partie du corps. Dans la mesure où cette présence ne trouble pas l’ordre public, les maires qui ont interdit le port de ce genre de maillot sont sortis de leur rôle. Le burkini, ce n’est pas la burqa, ce voile intégral qui n’existe ni dans le Coran ni dans les hadiths du Prophète. Ce voile noir appartient à une tradition afghane et pakistanaise. Le burkini n’a pas été prévu par les Talibans. D’ailleurs, ils s’en moquent.

 

La tension est telle que le Premier ministre français a pris position pour appuyer la décision des maires d’avoir interdit à ces femmes de fréquenter les plages en burkini. Il a été contredit par l’une de ses ministres comme Najat Vallaud-Belkacem. La presse étrangère en a profité pour ridiculiser la France et ses positions qui frisent l’islamophobie. Tout cela fait le jeu de l’extrême droite et des racistes qui confondent islam et terrorisme.

 

On pourrait critiquer cette option qui consiste à se couvrir à la plage. C’est moins grave pour des femmes qui se baignent habillées pendant que les hommes se pavanent en maillot. Mais cet épisode est à mettre sur le registre de la grande tension qu’on perçoit assez vite dès qu’on met le pied sur le sol français. A Londres, société plutôt différentialiste, les minorités étrangères s’habillent comme elles veulent et personne ne conteste ce droit, cette liberté. Mais Londres a développé une politique d’indifférence à l’égard de ses immigrés. En France, ce n’est pas le cas. Et ceci pour plusieurs raisons. La première est le passé colonial, en particulier la guerre d’Algérie qui continue de creuser une grande faille dans la mémoire des uns et des autres. Cette blessure ne s’est pas fermée, cette page n’a pas été tournée.


Lire la suite sur http://fr.le360.ma

 


Illustration par Le Colonel. burkini sexy
ozinzen.com

 


 

10 réflexions au sujet de “BURKINI FOLIE”

  1. « La première est le passé colonial, en particulier la guerre d’Algérie qui continue de creuser une grande faille dans la mémoire des uns et des autres » » »

    cette faille doit pas être insurmontable vu le nombre d’algériens en france…je t’en foutrais des failles, moi…

    rente pétroliere et gaziere découverte par les français et dilapidée, un pays qui importe une partie de sa nourriture 60 ans apres son « indépendance », structures publiques dans un état déplorable…

  2. J’ai lu ce matin que des Maires maintiennent l’interdiction du burkini. Ils ne sont pas très nombreux certes, mais il y a un début à tout et ce refus à l’islamisation intégriste galopante en France me laisse à penser qu’un début d’indignation est en train de naître et s’indigner c’est entrer quelque part dans la Résistance. Il était temps !

    Les petits ruisseaux ont toujours fait de grandes rivières…

  3. Bonsoir mon colonel,
    J’apporte mon soutient sans faille à l’exposé de Moktar. A Rome on fait comme les romains, ou l’on s’abstient d’y venir.

  4. Les Taliban vivent en Afghanistan, pays qui n’a pas accès à la mer. Alors forcément, le burkini ne va pas beaucoup les intéresser !

  5. Je suis contre le port du Burkini et de tout autre attribut religieux ,

    Mais sur l’affaire du burkini,, la France est taclée par tous les frêres siamois ennemis des musulmans ,qui ne comprennent pas que l’on soit contre le port Burkini et que l’on n’est pas de plages séparées .

    A savoir :

    – le congrès juif mondial

    – le congrès juif européen

    -_les associations juives britaniques

    – et même Israél qui se vente d’avoir des plages séparées .

    ils ont peur de quoi ????

    Que l’on interdise aussi:

    – La Kipa ( qui n’est pas une obligation religieuse hors de la synagogue )

    – Aux loubaviths de se promener dans leur tenue vestimentaire d’un autre époque

    – Aux femmes et petites filles de porter ( y compris en été ) des robes descendant jusqu’aux chevilles et avec des manches qui couvrent presque les mains .

    – Que l’on interdise les mikvés ( qui n’est plus ni moins qu’un rabaissement de la femme )

    – Alors oui interdiction totale , mais pour tout le monde , les communautarismes cela
    suffit .

    Le comportement des communautarismes m’indisposent aussi dans les hôpitaux français , tel le comportement de cette personne qui a interdit dans un hoptital Marseillais que l’on place une sonnette d’urgence sur le lit de sa petite fille ( très gravement malade), au motif que l’on était le samedi et que le samedi on n’avait pas le droit de toucher tout appareil fonctionnant à l’électricité

    Ras le bol des communautarismes de tout bord

  6. Encore une fois les français sont fautifs, ils ne vont pas au-delà de leurs préjugés, ils ne comprennent pas, ils ne sont pas informés. En résumé, si on ne se soumet pas à la charia on est un con… ces gens ne se regardent jamais dans une glace. Oui, ils devraient faire exactement ce que les touristes français font quand ils vont dans un pays musulman : se plier aux coutumes du lieu.

  7. Je note tout de même que « ….polonais, portugais, italiens et espagnols arrivés en France dans les années trente [car ils] appartiennent à l’aire judéo-chrétienne… ».
    Et à quelle AIRE sommes-nous au jour d’aujourd’hui Monsieur Ben Jelloun?
    Le « drame » algérien n’a rien à y voir. Vous le prouvez vous-même qui êtes déjà dans l’Aire post Judéo-chrétienne. Assimilation et intégration à la société occidentale ne sont pas à votre programme, mais l’islamisation de l’Europe l’est.

  8. Soyez rassuré Monsieur Tahar Ben Jelloun, vous allez enfin pouvoir dormir et continuer d’écrire sans vous indigner sur le refus du burkini en France. Le Conseil d’Etat vient de casser l’arrêté de Villeneuve Loubet qui interdisait le burkini. Cela va faire jurisprudence pour toutes les autres mairies.

    Oser parler de blessures non refermées, ayant un lien avec la guerre d’Algérie, pour expliquer cette partie des Français anti-burkinis, m’a fait bondir de mon fauteuil ! C’est vraiment ni plus ni moins prendre les Français pour des « cons ».

    Si la France avait interdit le foulard dès son apparition, nous n’en serions pas à traiter de l’affaire du burkini aujourd’hui. Tout cela signifie l’évolution de l’islam intégriste acceptée par nos dirigeants.

    Tout bien pesé, cet abandon de l’interdiction du burkini est plutôt un mal pour un bien. Les Français ne se tromperont pas pour voter en 2017.

    Je tiens à rappeler ce que contenaient les coffres des voitures de ces familles maghrébines à burkinis en Corse….

  9. Monsieur Tahar Ben Jelloul; souvenez-vous de l’affaire considérée comme provocation de jeunes adolescentes pour le voile à l’école.
    Ceux qui ne connaissent pas les Musulmans et leur stratégie n’ont vu dans cette « provocation juvénile » qu’un fait banal.
    Il n’en était rien et si vous avez un brin d’honnêteté vous devriez admettre que ce fut là l’un des premiers tests de l’Islam pour une future conquête.
    Petit à petit d’autres faits paraissant aussi banals firent leur apparition (je ne vais pas tous les énumérer car vous êtes bien placés pour les connaitre): dans les cantines scolaires « ON » a exigé des repas sans porc (je sais de quoi je parle mon épouse Principale d’Etablissement scolaire a vécu ces contraintes et souvent intimidations).
    Dans certaines piscines on exigea des séparations entre hommes et femmes.
    Et l’on arrive à l’affaire du voile qui était interdit mais qui aujourd’hui est accepté partout y compris le vêtement de « Belphégor ».
    Et monsieur Ben Jelloul que se passe t’il en cas de contrôle? Et bien ça aussi vous le savez: immédiatement ce sont les hurlements (comme savent le faire les femmes musulmanes) et l’intervention de toute VOTRE communauté.
    A présent c’est un autre pas en avant avec cette affaire de burkini qui ramènent les femmes CIVILISEES à l’an 1900.
    Et voyons donc: ne devrait t’on pas évoquer les agressions, les incivillités, les meurtres, les attentats qui sont le fait non pas de Suédois, non pas d’Asiatiques mais bien du seul fait des MUSULMANS et de l’ISLAM.
    Cher monsieur j’ai vécu dans les années 50 dans un pays à forte proportion de Musulmans: certaines femmes musulmanes portaient un drap blanc leur masquent le visage laissant apparaitre un oeil; c’étaient des minorités car toutes les autres étaient vêtues à l’Occidentale; celles qui allaient à la plage étaient en maillot de bain.
    Alors arrêtez de raconter qu’il y a des préjugés à l’égard de l’Islam.
    L’Islam a de tous temps était raciste. C’est un fait avéré.
    Aujourd’hui, en France, en Occident, l’Islam impose sa Loi et cela cher monsieur EST INTOLERABLE.
    D’autant que tous ces bons provocateurs profitent grassement des bienfaits de l’Occident.
    Je conclue: Reprenez la fable de monsieur de La Fontaine: « la Poule aux oeufs d’or ».
    Lorsque l’Islam aura tout détruit car c’est uniquement ce qu’elle sait faire, tous ces adeptes se nourriront d’alfa et de cailloux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :