Cahuzac annonce sa démission de l’Assemblée nationale

  • Mis à jour 
  • interrogé sur BFMTV et RMC, l’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac  a annoncé sa démission de son mandat de député. Il juge « infiniment peu probable » de revenir en politique.

« Je dois affronter la réalité », a expliqué Jérôme Chauzac. « J’ignore de quelle façon je peux tenter de compenser le mal que j’ai pu faire », explique-t-il. « Je n’ai pas eu la force d’âme » de refuser le poste de ministre du Budget, avoue-t-il. « La faute morale ne me permet pas de rester député » affirme-t-il.

« J’ai demandé pardon au président de la République. La faute est impardonnable (…) J’ai commis une faute en acceptant ce poste (…) Le compte n’a jamais servi à financer de campagne du Parti socialiste » a-t-il aussi déclaré.

Jérôme Cahuzac a également évoqué les « réactions violentes » que ses aveux ont provoqué. « Une sorte d’acharnement, dont je doute qu’il y ait un précédent aussi intense dans l’histoire politique contemporaine ».

« Je renonce à tout recours, à toute procédure » a-t-il aussi expliqué.

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.