Ceci n’est pas un poisson d’avril

Sale période pour cette chic planète qui traverse aujourd’hui, en ce début d’avril 2013, de nombreux défis.

Outre les gesticulations de la Corée du Nord, la Chine vient d’envoyer trois navires dans les eaux des îles qu’elle revendique au Japon. Pendant ce temps, la guerre au Mali continue, les intégristes ont tenté plusieurs opérations kamikazes dans Tombouctou. Cinq soldats Français ont trouvé la mort depuis le début de la guerre au Mali, ainsi que 63 soldats Maliens, et 26 soldats Tchadiens. Toujours aucune nouvelle des otages Français enlevés dans la région.

En France les opposants au Mariage pour Tous se radicalisent, certains se faisant appeler les “hommen”. D’autres annoncent des actions plus fortes, comme camper devant le Sénat ou gêner toute sortie médiatique d’un membre du gouvernement. Une nouvelle manifestation contre le mariage gay est prévue le 26 mai.

Dans le même temps le gouvernement tente de trouver un second souffle et le Premier ministre apparaît affaibli. Le passage télévisé de François Hollande n’a pas convaincu. Il y a quelques jours un tribunal a confirmé les menaces d’expulsions des opposants à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes.

Aux États-Unis, le massacre d’enfants à l’arme de guerre dans une école élémentaire ne va sans doute rien changer à la législation sur les armes à feu, malgré les annonces du gouvernement Obama. La prison de Guantánamo n’est toujours pas fermée. Autre dossier outre-Atlantique: la Cour suprême doit prochainement statuer sur les droits des couples homosexuels. Là aussi, pro et anti s’affrontent sur la défense de droits élémentaires. Au même moment, un oléoduc s’est rompu dans l’Arkansas, déversant son contenu dans un quartier résidentiel. Les chiffres du chômage explosent et on ne voit aucune accalmie à l’horizon.

En Egypte, les espoirs de la Révolution sont-ils éteints ? Ce week-end, l’animateur TV vedette Bassem Youssef a été libéré sous caution, après avoir été accusé de blasphème envers l’Islam et d’insultes envers le président Morsidans son émission satirique Plusieurs arrestations ont touché aussi des opposants aux Frères Musulmans. La Syrie est quant à elle toujours plongée dans la guerre civile depuis plus de deux ans. La journée du 31 mars a été marquée par un nouveau massacre de dizaines de civils. Le régime en place et les rebelles se rejettent mutuellement la faute.

La situation dans les territoires palestiniens stagne dans l’impasse. Israël et Palestine campent sur des positions inconciliables. Il y a quelques semaines le marathon international de la bande de Gaza a été annulé car le Hamas refusait que des femmes y participent.

En Amérique du Sud, l’Argentine vit sous le spectre de la faillite. La guerre contre la drogue au Mexique aura coûté la vie à plus de 10 000 personnes par an en moyenne depuis six ans. Quatorze corps ont été retrouvés criblés de balles il y a quelques jours dans un nouveau règlement de compte et cinq  touristes ont été enlevés hier à Acapulco par un groupe armé. La mort d’Hugo Chavez laisse le Venezuela dans l’incertitude. Au Brésil, la construction du barrage du Belo Monte est en cours, malgré la mobilisation des Indiens, des organisations écologistes et de vedettes du show-biz.

On assiste à un précarisation croissante des salariés de toute l’Europe, une perte du pouvoir de la classe politique face au Marché mondialisé. Les banques chypriotes ont ré-ouvert après plusieurs jours de crise durant lesquels l’Europe a été très critiquée. Après la Grèce, l’Italie inquiète également les marchés. Le taux de chômage en Espagne a explosé atteignant 26% de la population active.

Cette année encore, les organisations de défense des droits de l’homme ont épinglé des dizaines de gouvernements pour le non-respect des droits les plus élémentaires. La France en fait partie. Quant à la question animale, la plupart des gouvernements persistent et signent dans leur volonté de nier la question de la souffrance animale. Des milliards d’animaux sont ainsi mis à mort chaque année, parfois dans de terribles conditions, que ce soit pour l’industrie alimentaire, l’habillement, le divertissement ou encore la recherche scientifique. A titre d’exemple, en France, selon le Ministère de l’Agriculture, environ 973 000 000 d’animaux sont mis à mort dans les abattoirs français. Et les récents scandales alimentaires ont provoqué un électrochoc dans la population en France et en Europe et attiré un regard nouveau sur le flou autour de la traçabilité des aliments.

Depuis 2000, en moyenne 6 millions d’hectares de forêts dites primaires sont rasés chaque année. 20% des récifs de corail ont été détruits à cause de la surpêche. Certains scientifiques parlent même d’une sixième extinction de masse à venir puisque d’ici 2050, 25 à 50% des espèces auront disparu. Le réchauffement climatique est encore débattu bien que ses effets soient visibles tous les jours.

33 millions de personnes sont atteintes du SIDA dans le monde dont plus de 70% en Afrique subsaharienne.

Enfin, au classement 2013 de la Liberté de la Presse, la France est classée 37ème, derrière la Namibie, le Suriname, et le Ghana. Depuis le début de l’année 15 journalistes ont été assassinés dans le monde, 183 restent emprisonnés.

http://www.legorafi.fr/

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.