Ces gens-là, ça ne compte pas Monsieur, ça ne compte pas!

Par Roland Pietrini

Le 10 novembre 2018

Athena Défense

 

 

La suite risque d’être dangereuse,  mais avons-nous le choix ?  //RP

 

 

© Pierre Duriot

 

J’ai longuement hésité avant d’écrire ce billet, un de plus, un sans raison, à quoi bon rejoindre la cohorte des indignés ou des pleureuses, à quoi bon rajouter une larme dans un océan de pleurs ? Reste la colère, cette colère sourde qui n’est que le cumul d’un constat d’impuissance. Nous sommes face à un pouvoir autiste qui pense réforme, sans en donner de sens ni de cap. Un pouvoir qui conduit « un bateau ivre dont la quille finira par éclater ».  (Arthur Rimbaud – Le bateau ivre)

 

Notre Nation va mal, la France heureuse qui croyait en son avenir, celle qui en dépit des difficultés et des injustices donnait de l’espoir aux jeunes générations,  ils l’ont assassiné, celle qui croyait en une certaine égalité,  ils la tronçonnent en divisant les citoyens, en catégories discriminatoires. Retraités et sous-retraités, salariés et sous-salariés, assistés et non-assistés, citadins et provinciaux, très riches et petits pauvres. La politique qui consiste à prendre dans la poche des pauvres car ils sont plus nombreux, pour soi-disant créer des emplois est devenu insupportable.  Alors, la petite classe moyenne est condamnée.

Si vous faites partie des retraités, de surcroit cul-terreux de province, bientôt, pour faire vos courses,  vous aurez le choix entre la trottinette et le taxi. Pire encore, tous les services passent par internet, y  compris les services de l’Etat, alors si vous êtes vieux et que le mot geek, vous est totalement étrange et incompréhensible, c’est loin d’être gagné.  Trouver  une pharmacie  dans certaines régions rurales,   à moins de  10 km,  devient une gageure, surtout si en 2020, privé de voiture il vous faudra  l’atteindre en trottinette.  Dans le Cantal et à 80 ans, ce n’est pas gagné, à la condition, bien entendu, que vous ayez eu la chance de trouver un médecin. Caricature ? Pas sûr.

 

Bienvenue au royaume de Kafka, vous êtes en France, pays qui à lui seul veut réduire le taux de carbone de la planète, alors que nous ne représentons que 2% de la population mondiale. C’est donc à la mamie qui fait allègrement ses 5000 km par an avec sa Citroën Visa, vieille de 15 ans, de faire l’effort, cette pollueuse !

Lire la suite sur https://www.athena-vostok.com

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

3 thoughts to “Ces gens-là, ça ne compte pas Monsieur, ça ne compte pas!”

  1. dieu se rit des hommes qui maudissent les effets dont ils chérissent les causes, écrivait Bossuet. Plutôt que d’envahir les rues pour exprimer leur soutien aux footballeurs qui revenaient de Russie, et qui les ont ignoré, les français auraient mieux fait de sortir pour contester le passage en force d’une constitution européenne qui prévoit la libre circulation des biens, des personnes et des fonds. Ces dispositions les mettent directement en concurrence avec les travailleurs Roumain et Polonais et tire mécaniquement le salaire moyen vers les 600 euros. 600 euros : ça permet de vivre chez sa mère à condition de ne pas avoir de voiture à entretenir. Ca permet surtout à cette classe apatride du grand capital de dégager des économies substantielles sur les salaires, sur les taxes. Ça permet de lutter contre la surpopulation des lieux de villégiature des classes riches puisque la populace à 600 euros ne prend plus de vacance. Et puis, ça permet de lui proposer des arrangement tel que le travail du dimanche, le travail des jours fériés, la suppression de vacances : les classes riches sont toujours prêtes à accorder des facilités à ceux qui peinent à joindre les deux bouts… gnarf gnarf. Bref, les français ont ce qu’ils méritent s’ils ne se battent pas pour défendre ce à quoi ils tiennent. Mais peut être sont ils contents de leur situation. Après tout, la saison 7 des anges de la téléréalité se profile, il y aura un OM et PSG en fin de saison, youporn est gratuit, … la belle vie.

  2. Que reste t’il de la France de mon enfance, de celle de mes études, de celle de ma vie professionnelle ? J’ai 73 ans, retraité, petit français moyen, une épouse qui a 69 ans retraité, mais qui est gérante non salariée d’une petite entreprise de services ! Et bien je vais vous étonner, nous n’y arrivons plus ! A force de serrer les boulons, ils cassent !Jupiter le male aimé après Hollande, nous a mis dans une situation intolérable et ce n’est sans doute pas fini ! Alors que me reste t’il à part devenir un opposant farouche à son régime et à souhaiter son échec, qui hélas sera celui de ma patrie !

Les commentaires sont clos.