C’est officiel, la Russie c’est le mal !

Le 04 mars 2014 par Romain Cro
Le 04 mars 2014 par Romain Cro

 

 

Illustration LCA  photo diktacratie.com
Illustration LCA photo diktacratie.com

 

« La Russie est du mauvais côté de l’histoire », voici les mots du président des États-Unis d’Amérique, pays se trouvant, logiquement, du « bon côté » de l’histoire.

Nous voilà donc replongé à l’époque de la Guerre Froide, et l’on nous ressert l’empire du « bien », face à l’empire du « mal ».

Être du « bon côté » de l’histoire, pour Barack Obama, c’est être du côté de ceux qui, depuis 1945, sont à l’origine d’un nombre incalculable de guerres, de massacres, de renversements d’Etats, d’assassinats etc …

Être du « bon côté » de l’histoire, c’est avoir provoqué des guerres sur la base des pires mensonges ou tromperies …

Être du « bon côté » de l’histoire, c’est avoir renversé des démocraties pour mettre en place des régime dictatoriaux …

Être du « bon côté » de l’histoire, c’est faire passer les intérêts des lobbyistes les plus malsains, avant ceux de son propre peuple …

Aux quatre coins du monde, les USA ont agi en toute impunité, et sont à l’origine des crimes les plus atroces depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

De l’Iran au Vietnam, de l’Afrique à l’Amérique du Sud, ils sont nombreux les pays à avoir compris ce qu’est le « bon côté » de l’histoire, et ils sont nombreux à en pâtir …

Le président américain aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche, avant de se permettre de juger de qui peu, ou non, prétendre être du bon côté de l’histoire.

La Russie a elle aussi son lot de casseroles, certes, mais aucune nation ne peut se « vanter » d’avoir le bilan des USA.

Oui je critique la sacro-sainte Amérique, celle-là même qui nous a délivrée du joug nazi, mais je n’oublie pas que si les États-Unis ont pu libérer l’Europe, c’est parce que la Russie a affaibli le IIIe Reich, et ce au prix de 21 millions d’âmes russes, détail jamais trop approfondi dans les cours d’histoire …

Pour ce qui est de l’Ukraine, elle deviendra simplement une nation de plus accrochée au tableau de chasse de l’empire de « bien ».

Je précise que cet article n’est que le point de vue d’un amateur, qui estime avoir le droit d’expliquer sa propre vision de l’actualité, comme il la perçoit.

Source : http://amateurpolitique.wordpress.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

3 thoughts to “C’est officiel, la Russie c’est le mal !”

  1. Oui, rien d’autre à ajouter! Je ne suis pas particulièrement attaché à la défense des « valeurs » de ce pays de va-t-en guerre. //RO

  2. L’amateur à un très bon point de vue. De toute façon partout où sont passés les américains aux quatre coins du monde, ils ont agi en toute impunité, et sont à l’origine des crimes les plus atroces depuis la fin de la seconde guerre mondial, et avec leur pognon ils pourrissent à gogo. Un jour la FRANCE se mordra les doigts et le reste vis à vis des Russes par notre attitude et diplomatie envers eux.

Les commentaires sont clos.