«Club gay», «attentat homophobe»: ce que la presse n’ose pas écrire sur Orlando


Lire la suite sur https://www.buzzfeed.com

 

Lire aussi : Fusillade, homophobie, terrorisme : après la tuerie d’Orlando, l’importance des mots LE MONDE | 13.06.2016  | Par Adrien Sénécat et Violaine Morin

 


David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.
Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

6 réflexions au sujet de “«Club gay», «attentat homophobe»: ce que la presse n’ose pas écrire sur Orlando”

  1. J’ai un peu de mal à saisir le sens de ces articles. Tout d’abord parce qu’il ne m’a pas semblé que le fait que ce soit une boite de nuit gay soit « passé à l’as », bien au contraire, certains élus EELV, se permettant de faire une association très douteuse avec LMPT. Ensuite parce que l’on peut être opposé au mariage gay, penser que le lobby LGBT est effectivement un modèle du genre de la pensée unique à tendance sectaire, sans pour autant éprouver de mauvais sentiments à l’égard des gays, encore moins souhaiter leur malheur, ou être incapable d’éprouver de la compassion quand des dizaines de personnes se font massacrer pour leur choix de vie. Petite précision pour les donneurs de leçons de « tweet » au président de la République : ce qui distingue l’Homme de l’animal est sa capacité d’exercer sont libre arbitre, y compris dans le domaine de la sexualité, donc, sauf à penser que nous sommes tous des animaux, l’orientation que nous donnons à notre vie sexuelle (choix du partenaire, fréquence, etc…) est donc bien CHOISIE. Enfin, info à méditer par tous les pourfendeurs d’homophobie : un sondage (source Atlantico) en Grande Bretagne montre que 52% des musulmans interrogés de l’autre côté de la Manche sont favorables à la PENALISATION de l’homosexualité…. bien loin des positions défendues par LMPT.

  2. Bonjour,

    il est plus rassurant de croire en la névrose ( faiblesse ) que de croire en la foix ( force ).

    Question: l’amérique préfère-t-elle croire la déviance d’une communauté ou en la déviance d’une personne ?

    Je crois que à la deuxième hypothèse

  3. Bonjour,

    Il y a quelques mois, un article sur lecolonel ( je ne me souviens plus de quelle source .. ) précisait qu’une chaine d’information avait changer tranquillement le titre de l’un de ses articles afin de, après les faits, changer la présentation qu’ils en avaient fait. Bien sûr, sans changer la date. C’est en regardant le dit siteweb de la chaine via https://archive.org/index.php, il me semble, que l’auteur de l’article précisait que ce comportement s’apparentait à une falsification de l’histoire. Bref.

    Donc revenons-en à la critique faites dans l’article de vouloir minimifiser ou ne pas préciser certaines caractéristiques de l’acte.

    Hier, via un ctr+f ( 🙂 ) je décidais d’effectuer une recherche sur l’article consacré à la tuerie dans plusieurs journaux. Objectif premier voir si le mot ‘islam’ était mentionné. A ma grande surprise, non.

    Alors je me dit la chose suivante:

    #1 d’ici 50 ans, les articles resteront, et il mentionneront que certains mots afin de ne pas permettre dans le futur de charger de trop certaines communautés ( que cela soit celle de l’attaquant comme celle des victimes )

    #2 cela permet donc d’écrire l’histoire dans le sens de laisser une trace mais une trace falsifiée, c’est donc du négationnisme « programmé », enfin ça s’apperente à la notion de négationnisme mais dans le sens du futur et non du passé

    #3 le plus intéressant c’est lorsque l’on effectue des recherches sur internet, il y a un classement et en générale quelque soit les moteurs de recherches, ce classement est fonction des mots utilisés qui permettent donc aux robots de qualifier la pertinence entre la recherche et les résultats.
    Donc, ne pas utiliser certains mots, que cela soit dans le titre ou dans le contenu de l’article en lui-même, cela revient à induire les résultats des recherches des internautes. Les induire dès maintenant mais également pour le futur.

    Voilà, je ne crois pas au hasard, d’autant lorsque nous parlons de groupes de presses et non de blogger lambda. Et je précise, cela n’engage que moi bien sûr, que je pense que la même manière qu’il y eu des ententes sur les prix des télécommunications ( il y a d’ailleurs eu un procès ) il y a un dizaine d’année, il doit y avoir des ententes sur le langage à utiliser, et sur la manière de présenter les faits ( précisons qu’une journaliste météo qui fût viré fin 2015 avait dit plubliquement que l’Elysée organisait des réunions pour dire quels sont les mots, les expressions à utiliser selon le temps qu’il fait – il supputait alors que l’objectif était d’accentuer la perseption du public français que le climat était un enjeux mondiale .. ). Cela revient donc à s’entendre sur la forme et le fond d’une actualité, cela revient donc à nier la pluralité de la presse, cela revient également à induire la manière dont les français perçoivent le monde et donc cela influence leur manière de penser ce monde, et donc la manière dont il parlent de ce monde en privé ou en public d’ailleurs.

    Trois questions alors me reste sur l’esprit:
    – est-ce condamnable de se concerter pour choisir, en petit comminté, le fond et la forme d’un évènement ainf qu’il soit traité de manière uniforme? s’agit-il d’un délit commit en bande organisée ?
    – qui organise et comment sont organiser cette uniformisation de l’information?
    – quel est l’objectif de cette uniformisation ?

    Cordialement,
    Julius C.

  4. Aux dernières nouvelles et d’après la presse américaine ainsi que les médias , la police et le FBI .

    Le terroriste coupable de la tuerie d’ORLANDO avait des trendances homosexuelles et était un  » visiteur  » assez assidu de cette boite de nuit homosexuelle;

    il y aurait fait des avances à plusieurs habitués …

    donc à savoir quelle était sa véritable motivation dans cet odieux carnage

  5. C’est vrai qu’après une certaine émission homophobe sur une radio française, cet attentat raciste et homophobe est particulièrement scandaleux .
    A savoir si ce terroriste avait écouté cette émission d’une radio française

    http: //frblogs.timesofisrael.com/protestations-du-beit-haverim-contre-les-propos-homophobes-du-rabbin-sitruck/

  6. La dictature des médias nous oblige à utiliser des noms qui adoucissent l’apellation; black,gay,lgbt …,un chat sera bientôt un petit félidé domestique.Homophobe existe,son contraire homophile n’est pas utilisé.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :