Comment la canicule affecte le corps humain

Par Pieter Vancamp, pour The Conversation France  
Modifié le 11/08/2020 à 10:01 – Publié le 29/06/2019 à 15:50 | Le Point.fr

Des précisions bien utiles en ce moment. Prenez soin de vous. //RO

Canicule : les prévisions d’Évelyne Dhéliat pour 2050 deviennent réalité Une vague de chaleur telle que celle que subit actuellement notre pays se caractérise par des températures extrêmement élevées pouvant atteindre les 40 °C, sur plusieurs jours et plusieurs nuits. Ce type d’épisode affecte notre vie quotidienne : nous sommes plus fatigués, moins dynamiques, à la limite de la surchauffe…

En France, après la canicule de 2003, un plan national canicule a été mis en place. Celui-ci comporte quatre niveaux d’alerte, et prévoit notamment des actions de communication visant à rappeler les « actions préventives individuelles à mettre en œuvre » : boire suffisamment d’eau, se mettre à l’abri de la chaleur, ne pas faire d’exercice physique intense… Bref, se protéger dans la mesure du possible afin d’éviter de subir un coup de chaleur qui pourrait mettre la vie en péril.

Lire aussi Canicule : la barre des 45 degrés dépassée, une première en France métropolitaine

Mais, concrètement, comment le corps humain fait-il face à ces conditions de chaleur extrêmes ? Pourquoi sont-elles si dangereuses ? Lesquels de nos organes sont les plus affectés en cas d’élévation des températures, et à partir de quand les choses se détériorent-elles ?

https://amp-lepoint-fr.cdn.ampproject.org/c/s/amp.lepoint.fr/2321714

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :