Commission européenne : Sylvie Goulard rejetée, Macron mouché par les eurodéputés

Par Étienne Girard – Publié le 10/10/2019 – Marianne

Je ne peux que me réjouir de cette décision. //RO

La candidature à la Commission européenne de Sylvie Goulard, la Française présentée par Emmanuel Macron, a été rejetée ce jeudi 10 octobre par les eurodéputés. Une gifle pour le président français, dont la stratégie et la candidate ont notamment péché par arrogance.

Les observateurs imaginaient le scénario… sans y croire tout à fait. Même les eurodéputés des commissions concernées nous confiaient, ces dernière heures, qu’un arrangement était encore possible. « Sinon, ce serait un séisme« , murmurait une députée européenne de gauche. Le tremblement de terre a bien eu lieu. La candidature de l’ex-ministre Sylvie Goulard au poste de commissaire européenne française a été sèchement rejetée par les eurodéputés ce jeudi 10 octobre, à 82 voix contre 29 et une abstention. Mis à part les macronistes de Renew, tous les groupes politiques ont voté contre. Une humiliation totalement inédite pour la France en trente-cinq ans d’existence de la Commission européenne. Le désaveu est net pour Emmanuel Macron, dont elle est proche.

https://www.marianne.net/politique/commission-europeenne-sylvie-goulard-rejetee-macron-mouche-par-les-eurodeputes

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

4 thoughts to “Commission européenne : Sylvie Goulard rejetée, Macron mouché par les eurodéputés”

  1. C’est incompréhensible, pourquoi Mme Sylvie Goulard n’a pas été élue à la tête de la commission européenne ? En effet les représentants de la France, dans les instances dirigeantes de l’Union Européenne sont intègres et vraiment pas arrogants.Mme Nathalie Loiseau avait un profil analogue : scrupuleuse et indépendante….Peut-être est-ce à cause du caractère démocratique de la procédure ? Je ne comprends pas du tout.

  2. Ce président mérite plus que des coups de pied au C…
    C’était, pour commencer, une nomination stupide et , pour un Européen (pas moA) pire qu’une erreur…un faute.
    J’ajoute que la dame pensait qu’être tri ou quadrilingue allait tout arranger: une imbécile en plus !

Les commentaires sont clos.