Communiqué du Général (2S) Antoine Martinez

Par le Général (2S) Antoine Martinez, le 30 juillet 2016

Volontaires Pour la France – Le Colonel


 » Nous avons régulièrement relayé les publications du général Martinez, et souvent des commentaires demandaient que faire ? Ou plus insidieusement que ce n’était encore que des paroles de plus. Cette nouvelle communication du général Martinez nous est parvenue aujourd’hui et elle apporte une réponse. Nous vous la livrons telle quelle.
Il est co-fondateur d’un mouvement a priori apolitique « Les volontaires pour la France ». Ce ne peut être plus clair, il suffit de suivre la piste pour s’informer, s’inscrire ou pas, selon sa sensibilité, chacun peut ainsi faire son choix de suivre ce mouvement ou de s’abstenir. » @TJL


 

 

Chers amis,

Comme vous le constatez avec effroi, les assassins islamistes, terroristes musulmans, qui sévissent aujourd’hui dans notre pays ont démontré avec l’infâme attentat qu’ils viennent de perpétrer dans l’église de Saint Étienne du Rouvray qu’ils ne reculeraient devant aucun sacrilège, que leurs attaques contre notre société ne connaîtraient aucune limite ni aucun tabou.

Notre ennemi vient à nouveau de frapper la France. Après le carnage de Nice, le jour de la fête nationale, c’est à présent une église qui a vécu la barbarie islamique au moment même du déroulement d’une messe qui rassemble les fidèles pour célébrer le sacrifice de l’eucharistie, point culminant de la liturgie chrétienne instaurée par Jésus-Christ lors de la Cène, la veille de sa passion.

En assassinant un prêtre catholique et en blessant gravement des fidèles dans une église, c’est l’âme même de la France, fille aînée de l’Église, son Histoire, sa culture qui sont lâchement attaquées. Le symbole est fort et le choix des islamistes n’est pas anodin. Nos pensées les plus émues et notre compassion vont naturellement à l’Église de France cruellement éprouvée.

Cependant, devant le déni de réalité, devant le refus criminel de nos gouvernants de tirer les conséquences des enseignements de la menace sans cesse grandissante qui met en danger la vie des Français, devant le refus d’admettre l’évidence, les citoyens et en particulier les chrétiens doivent maintenant se rassembler. Ils le doivent non plus pour déposer des fleurs et des bougies – ou pour tendre l’autre joue – mais pour faire pression par tous les moyens sur nos gouvernants pour contraindre ces derniers à un peu plus de lucidité et à prendre enfin la mesure de l’enjeu en vue de définir une stratégie adaptée à l’ennemi à détruire et d’appliquer les actions impitoyables qui en découlent.

Ce réveil et cette réaction sont d’autant plus nécessaires que les dernières déclarations du Président de la République (Daesch, menace terroriste, le gouvernement fait preuve de détermination, pas de polémique, pas d’amalgame, l’unité est notre force) confirment son incapacité à rassembler et à décider alors que c’est la guerre sur notre territoire. Et affirmer que rien ne sera modifié dans la lutte contre le terrorisme islamique n’est pas digne de sa fonction. Son manque de volonté et de détermination loin de créer l’unité est en train de diviser les Français et de provoquer non seulement l’exaspération des citoyens mais la radicalisation des esprits qui pourrait déboucher sur des réactions violentes. Que fera-t-il lorsqu’un prochain attentat de masse fera des centaines de morts ?

Il est par ailleurs effarant et scandaleux d’entendre sur les plateaux de télévision certaines analyses et notamment le vice-président du CFCM affirmer, sans être le moins du monde contredit par les autres interlocuteurs et par le journaliste, que islam veut dire paix. Non, islam ne veut pas dire paix, il veut dire soumission. Celle que l’islam veut imposer au monde. C’est la taqiya dans toute sa splendeur étalée sur les plateaux de télévision et avalée sans réaction de la part de médias incultes et déjà soumis.

Cela dit, la situation d’aujourd’hui est la conséquence de quarante ans de lâcheté de la classe politique avec l’implantation progressive d’une multitude de « Molenbeek » dans notre pays. Ce sont ces territoires perdus de la République vidés de ses autochtones et dont le Premier ministre a osé expliquer l’existence par un certain apartheid ! Le résultat obtenu aujourd’hui c’est la radicalisation d’habitants du territoire français sous l’emprise continue d’imams dégénérés qui n’auraient jamais dû pouvoir prêcher sur notre territoire. Cela veut dire que des dizaines, ou plutôt des centaines de milliers d’habitants de notre pays sont aujourd’hui radicalisés et n’ont pas l’intention de s’intégrer à la communauté nationale, bien au contraire puisqu’ils ont été « éduqués » dans la haine de la France et des Français. C’est bien les versets du Coran – qui régit l’islam – qui appellent au meurtre des infidèles. C’est bien les versets du Coran qui institutionnalisent l’infériorité des femmes. La racine du mal est là. Le Coran, cette « constitution politico-religieuse », est incompatible avec la Constitution française. L’islam est donc incompatible avec la démocratie et il faut le stopper. Car comment ceux qui nous gouvernent peuvent-ils ne pas comprendre qu’on ne peut pas « vivre ensemble » avec qui vous veut du mal, avec qui veut votre mort et qu’il faut donc agir devant l’évidence ?

Il va donc falloir à présent entrer en résistance – une résistance active car résister c’est se défendre et s’opposer par la force – pour engager la bataille culturelle, civilisationnelle et identitaire car le sujet n’est pas seulement sécuritaire, il est avant tout identitaire. Et le destin d’une nation dépend de la volonté de ses membres. Quarante années ont suffi pour rendre la France méconnaissable. Il nous faut maintenant inverser le cours funeste des choses. Cela prendra du temps, mais il n’y a plus de temps à perdre pour assurer, en toute légalité, la protection et l’avenir de la Nation en appliquant des mesures visant à désislamiser la société, en particulier en stoppant l’immigration issue de pays musulmans, en supprimant le regroupement familial, en réformant les conditions d’acquisition de la nationalité française et en supprimant la double nationalité pour les non-européens, en fermant définitivement toutes les mosquées salafistes, en renvoyant dans leur pays d’origine tous ceux qui rejettent nos lois, nos traditions et notre mode de vie. Respecter l’état de droit c’est avant tout appliquer la loi, ce que ne font pas nos gouvernants.

Il revient donc aux citoyens animés par l’amour de la France, aux patriotes attachés à la préservation de leur héritage spirituel et culturel, aux Français qui souhaitent vivre en paix mais qui ne peuvent plus accepter l’intolérable et qui refusent de se soumettre aux volontés de notre ennemi et qui n’acceptent plus l’absence de volonté et de détermination de nos gouvernants pour détruire ce dernier, de décider de se rassembler pour entrer en résistance.


Antoine MARTINEZ
Général (2S)

Coprésident des Volontaires Pour la France


En savoir plus sur http://www.volontaires-france.fr

 


 

4 réflexions au sujet de “Communiqué du Général (2S) Antoine Martinez”

  1. Je suis d’accord avec vous. Il serait plus intéressant que nos généraux, au lieu de faire cavalier seul, rejoignent les rangs d’un véritable parti politique pour la France.

  2. En ce qui me concerne, je pense qu’on largement dépassé le stade de faire la fine bouche que toutes les initiatives sont à encourager.

    @Suricate
    rejoindre le FN ? mais, même si on met de coté le programme économique amateuriste du FN, les solutions pronées (l’assimilation) ont 20 ans de retard sur l’actu, et ne sont plus applicables.
    Le FN a confondu dédiabolisation et soumission et n’est plus que la voiture balais du parti unique LRPS.

  3. Comment ne pas souscrire à ces propos qui mettent en valeur une situation catastrophique pour notre pays. je suis persuadé qu’une grande majorité de nos concitoyens approuvent la teneur de cet exposé et le moment venu sauront réagir pour faire inverser la tendance destructrice de notre France. Merci et bravo au Général Martinez.

  4. Nous connaissons le Général Tauzin qui a écrit « Rebâtir la France » et qui voyant le succès frapper à sa porte, a décidé de se présenter aux présidentielles.

    Bon pourquoi pas après tout…. Idem pour le Général Martinez, Pourquoi ne pas vous suivre Général ? Mais pourquoi donc Messieurs les Généraux, ne pas regagner le seul parti de France qui a dénoncé, bien avant vous , tout ce qui nous nous menaçait pour passer de Vie à Trépas aujourd’hui ?

    Faire BLOC pour sauver la FRANCE sera notre Force face à l’ennemi. C’est notre ULTIME chance ! Et çà, c’est à mon niveau de compréhension bien que n’ayant fait que de très courtes études.

    Une droite divisée ne mènera nulle part sinon à un dangereux retour à la case départ !

    Je vous respecte Messieurs Tauzin et Martinez pour ce que vous avez été. Aujourd’hui je ne peux vous suivre.

    Lire ce matin : « M. VALLS veut bâtir un PACTE avec l’ISLAM qui a sa place dans la République », nous démontre une fois de plus que nous sommes déjà gouvernés par l’islam. Il est donc temps d’agir car Valls le maudit ne fait qu’officialiser un pacte qu’il a signé avec ce « putain » d’islam il y a déjà bien longtemps ! Nous avons toutes les chances de faire partie du MAGHREB demain.

    Généraux, Officiers, Militaires en activité, à la retraite, Patriotes, Une Bretonne et Sa Nièce, toutes deux taillées dans le Granit, je m’adresse à vous toutes et tous pour crier ma supplique : UNISSEZ-VOUS il y va de notre SALUT !

    AMEN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :