Complexités de la guerre civile qui s’annonce.

Par Romain Cro le 07 octobre 2014

L’Amateur Politique

 

Je précise que cet article n’est que le point de vue d’un amateur qui estime avoir le droit d’exprimer sa propre vision de l’actualité, comme il la perçoit. ROMAIN

La France, fille aînée de l’église, n’existe plus, du moins aux yeux des républicains laïcards farouchement anti-religion, donc prêts à sacrifier leur propre culture.

Depuis la révolution, ils ont gagné de nombreuses batailles, mais la guerre, elle, continue.

Je le répète souvent ici, seuls les plus endoctrinés refusent d’admettre qu’une nation n’existe que si elle préserve sa culture, et donc, sa religion. Les mondialistes apatrides assoiffés d’argent et de pouvoir, ou autres internationalistes comme les socialistes ou les communistes, sont prêts à sacrifier l’ensemble des nations du monde, au nom d’un idéal, se refusant de prendre en compte certaines réalités historiques, et l’existence des civilisations et de leurs différences culturelles.

En récrivant des pans entiers de l’histoire de France, et du monde, certains ont créé un mythe, qui aujourd’hui s’effondre lentement, et nous entraîne vers un clash qui sera d’une violence inouïe.

Si prédire une guerre civile en France n’est plus une nouveauté, on peut d’ores et déjà savoir, si l’on fait preuve de lucidité et de courage, quels seront les camps qui s’affronteront.

Qu’on se le dise, l’histoire n’est qu’une succession de répétitions, si durant la révolution le mythe persistant est celui d’une révolte populaire contre le roi et la noblesse, la réalité est toute autre, on le sait, le peuple a en réalité subit une passation de pouvoir violente entre la noblesse et la bourgeoisie.

Depuis, la France s’est laissée déposséder de tout ce qui faisait d’elle une nation à part entière, les faiseurs d’argent n’ont laissé aucune chance à la population, car en plus de les priver du bien commun, ils leur ont subtilisé leur identité.

Si la fabuleuse révolution française n’est pas une révolte populaire, de nos jours, ce sont bien les « petits » de France, subissant depuis bien trop longtemps les assauts d’une caste dominante, qui tendent à vouloir reprendre les commandes de leur destin.

Ceux que les médias refusent de reconnaître, ceux que les dirigeants tentent d’effacer, les français dit de souche, ceux la même qui « n’existent pas », prennent peu à peu conscience d’une réalité qu’on leur cache depuis bien longtemps.

Pour une partie des intellectuels, le « gros mot » choc des civilisations, n’est qu’une infamie, pour d’autre il est à venir, pour moi, il n’a jamais cessé, et dans les temps à venir, il ne verra pas seulement un affrontement entre monde judéo-chrétien contre monde musulman, mais il continuera sur sa lancée, une lutte complexe entre acteurs nombreux.

La guerre entre le protestantisme du capitalisme et du libéralisme, contre le catholicisme du bien commun refera surface, et sera toute aussi violente, que celle qui opposera le monde du progressisme athée, à celui du conservatisme religieux.

Et si le clash, devenu inévitable, résultant du multiculturalisme sera potentiellement le déclencheur du carnage annoncé, il n’est en réalité qu’une volonté des uns, pour tenter de contrer les autres.

Le monde d’aujourd’hui, ayant perdu en partie ses repères culturels, va nous propulser vers un conflit majeur, et très brouillon, les guerres moyenâgeuses entre clans qu’a connue la France durant son histoire, vont réapparaître. Elles ne seront simplement plus, comme ce fut le cas, des guerres régionalistes pour un gain de territoire, mais des batailles idéologiques et identitaires, pour une suprématie culturelle et religieuse, et pour une vision économique.

La paix tant prônée par nos élites, ne découlera jamais de leur précepte mondialiste et multiculturaliste, elle n’est possible que dans le respect et la préservation des nations, des différences de cultures et de religions à travers le monde, malheureusement, les argentiers égoïstes ne l’ont pas compris, et ont conduit notre pays, la France, et le reste monde, sur le chemin de l’ apocalypse …

Lire la suite ici

Illustration LCA. Photo : ALERTE ROUGE ! La guerre civile en France, c’est pour bientot !
generation-clash.blogspot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

One thought to “Complexités de la guerre civile qui s’annonce.”

Les commentaires sont clos.