Coup de gueule à propos de la vidéo d’une petite fille en train de se faire violer

Par Laurine, le 20 février 2015
Le Colonel 2.0

 

J’ai choisi de publier, sous forme de coup de gueule et avec son autorisation, ces lignes écrites par Laurine qui nous fait part de son indignation que je valide, sur ces partages intempestifs, inutiles et nauséabonds de vidéos, photos…  sur Facebook, de faits divers susceptibles de porter gravement atteinte à la vie privée et plus encore, psychologiquement, des personnes ou des familles de ces personnes violées, violentées, battues, décapitées, brulées vives etc. qui sont autant de comportements malsains.

Parfois, l’horreur est telle que certains internautes, choqués, estiment nécessaire de partager de telles horreurs. Tout ceci est à proscrire. Tout comme il est souvent nécessaire de tourner sa langue six fois dans sa bouche avant de parler, il est vivement conseillé d’en faire autant avec ses doigts avant de cliquer sur « partager ».

Car n’oubliez pas ceci : l’empreinte qu’on laisse sur les gens ne s’efface pas avec le temps.

Va-t-il falloir mettre au point des thérapies afin de désintoxiquer les accros aux réseaux sociaux ?

Mes remerciements vont à Laurine pour son cri du coeur qui est aussi un cri des tripes. //RO

 

stalking

 

Sincèrement je suis indignée et choquée de voir ce que les gens partagent aujourd’hui sur le net.

Pour le coup la vidéo d’une petite fille en train de ce faire violer.

Je n’ai moi pas eu le courage de regarder cette vidéo, mais comment peut on croire que partager cela sensibiliserait les gens?
Déjà avec le nombre incroyable de pointeurs sur le net qui ce feraient un malin plaisir de regarder cette vidéo.

J’entends et je crois au bon vouloir de certains qui partagent ces images en pensant bien faire, mais je ne suis pas certaine que si la petite soeur, la nièce.. de l’un d’entre vous filmée, violée et partagée sur le net vous réjouiraient; de savoir que vos enfants aussi peuvent tomber sur ce genre d’images maintenant.

Comment leurs expliquer que aujourd’hui c’est normal de tomber la dessus sur les réseaux sociaux;
Comment leur dire que tout cela est mal mais que notre société aujourd’hui se contente seulement de partager, liker et commenter sur internet, on peut faire de la prévention, c’est des sujets encore tabous, on doit pouvoir en parler sans pour autant trouver ça normal que des mères de famille partagent aussi ce genre de vidéos, comme ci cela changerait quelque chose, mis à part traumatiser ses gamins à vie
je pense pas qu’elles arriveront à grands choses.

Les gens ce mobilisent, je dirais plutôt qu’ils font semblant.

Un exemple juste qui prouve que partager cela ne changera rien.

Cet homme de couleur, qui a subi des propos racistes dans le métro, qui était là ? Qui l’a aidé ? Avec le monde fou dans le métro personne n’a trouvé juste de prendre sa défense. Ah si, il a été filmé, alors oui cela a amener à retrouver ses agresseurs, mais qui a bougé au moment de l’acte? Donc faut arrêtez de faire les indignés genre « Si j’avais été sur place, cela ne ce serait pas passé comme ça  » …

La plupart ne parle plus qu’ils ne bougent, quand on défend une cause, un acte, c’est jusqu’au bout. Pas seulement sur Facebook.

Et pour en revenir à cette pauvre petite fille, j’imagine que la seule chose qui apparaît sur la vidéo c’est la bite de ce FDP, donc la partager
ne sert à rien, c’est malsain et il y a des flics qui font quand même relativement bien leur boulot et qui j’en suis certaine retrouveront ce connard.

A force de la partager sur internet, cette petite fille pourrait qui sait retomber sur les images de son propre viol dans quelques années. Normal?

 

Illustration Le Colonel 2.0 :Développement comportements malsains
influencereseauxsociaux-facebook.e-

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.