Dans ce monde de brutes, faisons une pause sourire. Ou larmes. C’est à vous de choisir

C’est un peu comme celui qui cherche son âne alors qu’il est assis dessus…

Je ne pouvais la laisser passer.

3 réflexions au sujet de “Dans ce monde de brutes, faisons une pause sourire. Ou larmes. C’est à vous de choisir”

  1. Pauvre Premier ministre transformé en « perroquet stupide » ! il aurait dû rester dans ses Pyrénées-Orientales où il était certainement plus à sa place !

  2. Pas de quoi se moquer: chercher ses lunettes alors qu’on les a sur le nez ne prouve qu’une chose c’est qu’ il faut changer les verres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :