De la lune de miel à la lune de fiel.

Régis Ollivier, le 04 août 2017

Le Colonel

 

 

© Logo by Pierre Duriot

C’est sous le titre Macron: les raisons d’une chute de popularité quasi-inédite sous la Ve , que BFMTV nous invite à découvrir les raisons qui ont poussé à ce désamour envers l’omni-président Macron. Une chute vertigineuse, à la vitesse d’un TGV et surtout sans précédent. Ceci dit, vous vous attendiez à quoi ? //RO

 

Extrait :

Emmanuel Macron connaît une chute de popularité record auprès des Français. Trois sondages, coup sur coup, marquent un déclin dans l’opinion publique quasi-inédit sous la Ve République. 51% des Français lui font « confiance pour mener une bonne politique pour la France » dans la dernière étude Harris Interactive, 40% lui font confiance tout court dans le baromètre Elabe pour Les Echos et Radio Classique et le président récolte, de manière générale, 54% d’opinions positives dans le baromètre de l’exécutif Ifop-JDD.  

Si Emmanuel Macron se maintient à 54%, c’est toutefois une chute de dix points par rapport au mois de juin. Un décrochage inédit depuis la première élection de Jacques Chirac, en 1995, où le président était passé de 59% à 44% d’opinions favorables entre mai et juillet. En comparaison, François Hollande était encore à 56% trois mois après son élection, et Nicolas Sarkozy caracolait à 66% en 2007.

Le début de quinquennat d’Emmanuel Macron a été marqué par plusieurs annonces fortes, qui ne sont pas sans conséquence dans l’opinion et la confiance des Français.

La suite sur http://www.bfmtv.com

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 thoughts to “De la lune de miel à la lune de fiel.”

  1. Bien dit CAMBO TWO,ce que beaucoup de français ont oublié et qui donne beaucoup d’interrogations aux Médias étrangers.

  2. Quelle lune de miel ?
    Hors sa descente des Champs Élysées en command car qui avait de la gueule, ce garçon n’a aucune qualification pour être là où il est …
    Puis, et là je suis méchant, l’apparition de cette femme en blue-jean sur le perron de la Présidence, recevant je ne sais trop quelle invitée officielle, dépasse le sens commun des convenances : Si on joue au petit chef, la cheffe devrait au moins suivre !
    Yvonne, Carla, Bernadette, Claude et toutes ces femmes qui nous ont représentées…même l’abominable Danielle… Ubi sunt?

  3. BFMTV ! l’amis si cher du président, qui pleurniche sur l’effondrement Macron . C’est à mourir de rire, si ce n’était pas tragique pour notre avenir.

  4. au premier tour mr Macron obtient 23% des suffrages exprimés les suffrages du deuxième tour ne sont pas une adhesion, mais un barrage au FN,donc quand nous rentrerons dans le dur de la loi travail,il descendra a 23% ,il sera a ce moment là a sa place de souverain prétentieux et arrogant qui a fait 20 millions de voix soit en dessous des 50% des 47 millions d’inscrits

Les commentaires sont clos.