Debout La République, le parti fantôme …

Le 1 mars 2014 par Romain Cro
Le 1 mars 2014 par Romain Cro

 

Aujourd’hui, Romain Cro nous livre son sentiment sur le rôle de DLR sur l’échiquier politique français, à savoir celui d’un parti fantôme. //RO

 

photo lebreviairedespatriotes.fr
photo lebreviairedespatriotes.fr

 

À quelque chose près, DLR et le FN ont les mêmes programmes, que ce soit sur la politique intérieure, sur la politique étrangère, ou au sujet de  l’Union Européenne.

Logiquement, Nicolas Dupont Aignan devrait, si vraiment il veut faire bouger les choses, s’allier au Front National. Malheureusement, il n’en a pas le courage.

Nombreux sont les français qui comprennent que le FN n’est pas ce qu’on leur a décrit depuis prêt de 30 ans. Mais il en reste un certain nombre qui n’ont pas ouvert les yeux, et pour ceux là, il reste un parti anti démocratie, anti républicain, fasciste, raciste etc …

Sorti des clichés, de la manipulation et d’une diabolisation devenue ridicule de la part des médias, le Front National reste certainement le parti qui défend le plus la souveraineté de la France et ses citoyens, face à une mondialisation sauvage.

Dupont Aignan, ancien du RPR et de l’UMP ne l’oublions pas, s’approprie gentiment l’idéologie du FN, tout en se déclarant contre ce dernier.

Mais le petit Nicolas, qui accuse le parti nationaliste de faire le jeu de l’UMPS, porte en réalité tort au FN, et ce sans aucune chance de faire un jour un score honorable, et s’il y en a bien un qui fait le jeu des partis frères, c’est bien lui.

La réelle utilité de DLR, est de neutraliser les votants UMP dégoûtés et susceptibles de fuir vers le FN, en créant un pseudo parti soit disant alternatif.

Si NDA veut vraiment faire bouger les choses, alors qu’il ait le courage de s’allier au FN ou au RBM, afin de vraiment s’attaquer à ce système qu’il dénigre tant.

Mais je ne pense pas qu’il le fasse un jour, il continuera à jouer, consciemment ou inconsciemment, le rôle de l’épine dans le pied du Front National.

Pour ceux qui défendent Debout la République, il faut comprendre que c’est plus facile, ils peuvent se penser anti système, sans prendre le risque s’avouer pro FN.

En attendant, PS et UMP peuvent les remercier, car ce sont eux en tirent tout le bénéfice …

Je précise que cet article n’est que le point de vue d’un amateur, qui estime avoir le droit d’expliquer sa propre vision de l’actualité, comme il la perçoit.

Source : http://amateurpolitique.wordpress.com

2 réflexions au sujet de “Debout La République, le parti fantôme …”

  1. Il faut être indulgent, il est jeune encore. Je pourrais presque être son père! Mais il apprend vite. C’est pour ça aussi que le publie bien volontiers. Cordialement. //RO

  2. Amateur en effet … et ignorant de l’histoire politique … qui explique pourquoi DLR (parti issu du gaullisme) et le FN (parti issu du poujadisme, de l’OAS, …) ont des cultures bien trop différentes pour pouvoir se rapprocher, même s’ils semblent avoir des approches communes – ce qui reste à prouver – dans certains domaines (Euro, UE, …). Quant à copier le FN, l’homme politique de référence de DLR, Philippe Seguin, n’a jamais eu besoin du FN pour écrire son fameux « Discours pour la France », prononcé à l’Assemblée Nationale dans la nuit de 5 au 6 mai 1992 (Maëstricht).

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :