Des « foulards rouges » pour répondre aux gilets jaunes?

Par LEXPRESS.fr

Publié le

 

Qui est à l’origine de ce mouvement?

Attention aux apprentis sorciers, vouloir allumer un contre feu contre 80 % de la population qui soutiendrait les gilets jaunes pourrait amener des situations a minima critiques.
DIVISER n’est pas une bonne option, vouloir opposer les Français paraît irresponsable.@TJL

 

 

 

Leur groupe ne compte pas autant de membres que ceux des gilets jaunes, mais ils espèrent peser sur le débat. Sur Facebook, des habitants du Vaucluse, regroupés sous le nom « foulards rouges », s’organisent pour s’opposer à la vague de manifestations qui touche le pays depuis le 17 novembre.  

Lire la suite sur https://www.lexpress.fr

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

7 thoughts to “Des « foulards rouges » pour répondre aux gilets jaunes?”

  1. @ joséphine. c’est plus compliqué , les forces de l’ordre font ausi de l’infiltration parmi les casseurs et sont en relation radio avec les confreres…Plus inquiétant la vidéo qui circule ou l’on voit bien des tireurs d’élite avec fusils à lunette sur les toits……

  2. Et que dire de ces Policiers à Paris hier qui ouvrent l’arrière de leur camion pour y laisser descendre des « casseurs » tout propres… ? Lesquels casseurs une fois leur mission accomplie parce qu’aux ordres de Macron, Castaner et autres, troquent leurs fringues de frappa-dingues contre leur uniforme de Policier de France.
    C’est grâce à un commentaire que j’ai pu prendre connaissance de cette info.

    APOLLO @Theocrpl7

    Voici une belle vidéo ou tu vois des #Giletsjaune « Casseur » et après tu les vois s’habiller en flics ? Magnifique la France #1erDecembre

    14:22 – 1 déc. 2018

  3. Macron et toute sa clique vont adorer ces foulards rouges. Ce sont probablement des souteneurs de la Macronie en chute libre. Quant à ce gilet jaune qui était reçu à Matignon hier et qui a quitté la réunion au bout de quelques minutes, il mérite un sacré coup de pied au « cul » !!! C’est un enfoiré de première car Il n’est autre que çà :

    « Jason Herbert, le gilet jaune qui crache dans la soupe est en réalité journaliste et membre de la CGT et de la CFDT’ (Fdesouche).

  4. Je pense que ces citoyens ne devraient pas se baptiser ainsi: cette appellation me semble faire référence aux mouchoirs rouges de Cholet qui marquèrent le début de l’insurrection vendéenne en 1793 si ma mémoire est bonne. Respectons cette grande armée catholique et royale qui s’est sacrifiée avec ses chefs pour le triomphe de leurs convictions et ne confondons pas les genres. « Que Rome prenne garde à la colère des légions »

Les commentaires sont clos.