Désobéissance militaire

Le 17 août 2019 – France Culture – Hervé Drévillon

© Pierre Duriot

Quelles sont la portée et les limites du puissant principe selon lequel la discipline est la force principale des armées ? Un principe qui n’a pas cessé d’être mis en cause, d’âge en âge.

Certains « gilets jaunes » ont réclamé, paraît-il, l’accession au pouvoir du général Pierre de Villiers. C’est évidemment une calembredaine, à laquelle le principal intéressé ne songe assurément pas, mais qui a rappelé les circonstances dans lesquelles, au tout début de son quinquennat, en juillet 2017, Emmanuel Macron avait provoqué le départ de ce chef d’état-major de nos armées. Il lui reprochait de s’être exprimé trop vivement, devant l’opinion publique, à propos des crédits militaires de la Défense nationale. 

https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/desobeissance-militaire-0

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.