Devenez un électeur, certes, beaucoup moins heureux, mais bien plus avisé

Par Mireille Griffin · Le 29 janvier 2017

The Colonel News (TCN)


 

LE BILLET AMER (très, très amer) DE TCN // « DEVENEZ UN ÉLECTEUR, CERTES, BEAUCOUP MOINS HEUREUX, MAIS BIEN PLUS AVISÉ » (Via Les Sentinelles du Colonel, cet article date de 2014, mais pourrait avoir été écrit hier. Ou même aujourd’hui. Ou même demain… (long soupir).

Lisez mon billet ci-dessous (afin de vous préparer au choc) AVANT de cliquer sur le lien en fin de post. @TCNMarieS1


France. 29 janvier 2017. Les jours d’hiver sont longs, la météo maussade. BFMTV fait tourner en boucle les images des électeurs de gauche (ou pas…) bravant les éléments pour aller désigner Valls ou Hamon. Vous fulminez d’ailleurs contre Manuel. Vous vouez le revenu universel de Benoît aux gémonies pour plusieurs générations. « Bon, qu’est-ce qu’on fait alors, Chéri(e) ? On va voter à la primaire ? ». Grommellement indistinct du côté du canapé où Chéri(e) fait un somme entrecoupé de « non, non.. je ne dors pas… je t’écoute… »

Finalement, vous préférez vous calfeutrer chez vous et lire une chronique sur TCN, où vous espérez pouvoir trouver des réponses à vos dizaines de questions existentielles en ces temps incertains. Aucun souci : vous avez les questions, TCN n’a pas les réponses… D’accord… là, on vous sent un peu déçus, non ? Hélas, tout ce que nous pouvons vous proposer, c’est de devenir un électeur encore plus avisé en lisant une chronique d’Alexis Constant, qui, certes, ne vous sortira pas de votre blues, qui, certes, ne vous fera pas rire, mais qui fera au moins de vous un contribuable « conscient ». Attention… Nous ne pousserons pas le vice jusqu’à imaginer que vous en serez heureux, tel le Sisyphe d’Albert Camus qui tirait son bonheur de sa pleine conscience de l’absurdité d’une vie consacrée à pousser un rocher en haut d’une montagne d’où la gravité le faisait redescendre fissa. Non, non foin de philosophie, le weekend, c’est relâche.

Nous sommes malgré tout contraints de vous avouer que l’introduction de la chronique d’Alexis Constant sabote instantanément cette quête du bonheur qui est sans doute la vôtre… Voyez plutôt : « Bien payés, indéboulonnables, jaloux de leurs privilèges, les 15 000 hauts fonctionnaires français ont verrouillé le système pour leur seul bénéfice. Formée dans les mêmes écoles et partageant les mêmes privilèges, cette noblesse d’Etat puise abondamment dans les caisses de la République : plus de 30 000 euros par mois pour les super nantis ».

La colère commence déjà à vous étrangler ? On s’en doutait. Mais songez bien à ceci : DU MOINS, vous saurez exactement COMMENT sont gaspillés VOS impôts. Et ça, c’est bien le but de la campagne de TCN : « Devenez un électeur, certes, moins heureux, mais bien plus avisé ».

Au fait, tout le monde vous avait souhaité une bonne année le 1er janvier, non ? Pffffff…

Maintenant, cliquez sur le lien infra, à vos risques et périls. Bonne lecture !



Ces hauts fonctionnaires qui vivent à vos crochets sur http://www.lesenquetesducontribuable.fr

 


Le logo Le Colonel est une production de la maison Duriot. Retrouvez-le sur le blog https://duriot.wordpress.com

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

2 thoughts to “Devenez un électeur, certes, beaucoup moins heureux, mais bien plus avisé”

  1. Hamon a gagné, c’est bien. Mais il ne sera pas élu, ni sans doute pas « reconnu » comme le rassembleur du PS.
    Fillon, ce champion de la probité fiscalement parlant, s’est pris les pieds dans sa moralité politicienne. Quand les cathos auront tirés la morale de cette histoire pas très catholique, ils s’en détourneront électoralement. Quant aux sarkozistes ils viennent de trouver au moins « aussi voleur » que leur ex patron. Donc chez les LR, il risque d’y avoir pleins de divisions.
    Du coté du Front de Gauche, s’ils restent « groupir », ils feront carton plein dès le début.
    Cela promet des surprises pour les 2 précedentes associations de bandes organisées pilleurs d’Etat.
    Reste plus que le peuple. Celui qui ne croit plus aux promesses de droites et de gauches. S’il ne boit pas le nouveau Macron, alors, il peut renverser la table et récupérer les encore beaux restes de la république pillée par les hauts fonctionnaires au service des élus de la république.
    Sinon, 2017 risque de voir des déplacements de populations autochtones et étrangères sur tout le territoire comme en 40. Et toujours le même président. Pauvre FRANCE.

  2. Mais Mon Colonel… Je dis, j’écris, je hurle, je vocifère, je blatère ce thème depuis des lustres……. Et voyez-vous quelque chose de changé ? Moi NON ! Et cela continuera……… jusqu’à la Saint Glinglin, pour in fine constater que ce sont les primates payant de lourds impôts qui sont toujours grugés et continueront à voter HAMON .!!!!!!
    Cordialement !

Les commentaires sont clos.