Didier Lallement, le préfet né à Lyon et passé par la révolution au Nicaragua

Quelques jours après avoir révélé l’insoutenable scène de violence policière dont a été victime Michel, producteur de musique, dans le 17e arrondissement de Paris, Loopsider s’intéresse cette fois-ci, dans une courte vidéo, à l’homme qui gère le maintien de l’ordre de Paris. L’on y apprend que Didier Lallement est un gone. Il est né dans le sixième arrondissement de Lyon le 27 août 1956. Mais ce n‘est pas tout…

https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/11/27/didier-lallement-le-prefet-ne-a-lyon-et-passe-par-la-revolution-au-nicaragua

1 réflexion au sujet de « Didier Lallement, le préfet né à Lyon et passé par la révolution au Nicaragua »

  1. « Didier Lallement a gravi les marches de la haute fonction publique sans avoir passé un seul concours. » Pas grave, il suffit d’être au PS.
    J’ai lu aussi que Juppé l’appelait « le nazi ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :