DIDIER LALLEMENT : MÉPRIS DES GENS, MÉPRIS DES LOIS.

19 NOVEMBRE 2019 – RÉGIS DE CASTELNAU

Didier Lallement est le digne représentant du pouvoir en place et l’archétype du mépris et du méprisable. Jusqu’à la nausée. Décidément, Emmanuel Macron sait où les trouver ses bras armés. Un jour peut-être, sa tête roulera dans le panier de la guillotine. C’est tout ce que mérite ce préfet zélé.

Un garde chiourme sans état d’âme

L’aveu du préfet de police de Paris Didier Lallement filmé le 16 novembre a un énorme mérite, révéler la vérité d’un moment politique dans tous ses aspects. Répondant à une dame pacifique lui disant être gilet jaune, il ne va pas hésiter, lui le haut fonctionnaire qui devrait observer une neutralité républicaine, à proférer cette phrase de guerre civile : « nous ne sommes pas dans le même camp Madame ». Le tout en déployant une démarche chaloupée dont il doit penser qu’elle pose son homme, alors qu’elle est encore plus ridicule que celle d’Aldo Maccione qui lui avait le mérite de vouloir nous faire rire. Didier Lallement n’est pas là pour nous faire rire, il est là pour réprimer, pour intimider, et empêcher l’usage de la liberté constitutionnelle de manifestation. À ceux qu’Emmanuel Macron lui a désignés comme ennemis : « la foule haineuse ». Une petite visite sur YouTube permet de trouver un florilège de ses différentes interventions où alternent, déclarations martiales, coups de menton et rodomontades. Le préfet de police de Paris dont le prédécesseur débarqué avait été jugé trop respectueux des libertés publiques, y fait preuve d’une certaine franchise : il est là pour cogner. Rejoignant ainsi la cohorte d’aventuriers politiques ou d’aventuriers tout court qui entourent Macron et qui proviennent quasi-systématiquement du PS. Castaner, Ferrand, Belloubet, Le Drian, Griveaux, Benalla, Taché, Kholer, Emelien, Strzoda, Ndiaye, Guillaume, etc… etc… sont maintenant flanqués d’un garde-chiourme sans état d’âme.

4 réflexions au sujet de “DIDIER LALLEMENT : MÉPRIS DES GENS, MÉPRIS DES LOIS.”

  1. Nous « glissons » vers une dictature molle dont tout porte à croire qu’elle va se durcir au fur et à mesure que les citoyens vont se paupériser et prendre conscience de ce qui leur arrive.
    Conjugué à l’arrivée massive de nouveaux habitants dont la culture démocratique n’existe pas et qui ne respectent qu’une autorité forte, nos libertés vont diminuer de plus en plus rapidement.
    N’oublions pas, pour rire, les nouveaux moyens du fisc, la suppression prochaine de l’argent liquide, l’identification faciale qui sera généralisée, volens non volens, et tout cela pour notre bien, ingrats et stupides que nous sommes.

  2. Quel que soit le camp politique ,les serviteurs de l’etat ont toujours obei a l’ordre en place.
    Ce dernier les recompense en breloque et avancements jusqu’au jour ou le vent de l’histoire les balaie comme fetus de paille.
    Demain la droite molle et affairiste,gestionnaire au mieux des interets des lobbies et de l’UE federaliste fera de meme.
    les cocus sont toujours les memes.

  3. En effet ce Préfet qui a une tête de SS n’est pas dans le camp de la Dame. Il est dans celui des casseurs, des cagoulés des banlieues, des blacks blocs, des racailles bien « utiles » qui sont venus saccager le Monument du Maréchal JUIN.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :