Discours presque imaginaire… par Pierre Duriot

Le 28 juillet 2020

Pour le gouvernement Castex, 43 membres et le compte n’est pas encore bon… Il en reste à venir. Les derniers potes à caser.

Discours presque imaginaire… Mes chers compatriotes, l’heure est grave. Nous avons, avec la crise sanitaire, explosé tous les chiffres. Le niveau d’endettement, le nombre de chômeurs, les déficits publics, le nombre des faillites, sont à la hausse.

Il a manqué de quoi assurer correctement les missions sanitaires. Nous avons dû rogner sur les enveloppes de pas mal de ministères et peinons à assurer les fonctions régaliennes. Nos concitoyens sont dans la rue, réclament des primes promises pour leur engagement face à la crise et qui ne seront pas versées. Nous avons donné des sommes considérables en aide sociale, pour les quartiers sensibles, faisons face à une recrudescence de crimes sordides qui vont nécessiter des renforts de Police et de Gendarmerie. Nous avons promis de réparer nos monuments qui ont brûlé, par la faute de… enfin de… bref, ce qui a brûlé. Sans oublier l’aide à des pays étrangers, surtout africains et arabes. Alors j’ai décidé de montrer l’exemple, d’être économe, de travailler, comme je l’avais promis, durant ma campagne, avec un gouvernement « resserré ». Et donc, pour honorer une nouvelle fois mes promesses, je suis en passe, avec 69 ministres, nommés depuis le début de mon quinquennat, de battre le record du genre sous la Vième République…

https://www.vie-publique.fr/infographie/275028-gouvernement-de-jean-castex-lorganigramme

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :