Encore ce mensonge du terrorisme

Par Stratediplo – Le 05 octobre 2019

« En l’absence de législation spécifique au sacrifice humain en France de tels actes relèvent simplement du droit criminel commun, au même titre que le meurtre passionnel, l’exécution crapuleuse, l’assassinat raciste ou l’homicide fortuit non prémédité. Mais cela n’a rien à voir avec du terrorisme.« 

Il semble nécessaire de rappeler une fois de plus que le terrorisme n’est pas un acteur ou une faction, ce n’est qu’une stratégie. Cette stratégie consistant à frapper au hasard pour générer la terreur a été utilisée, par exemple, par les anarchistes il y a un peu plus d’un siècle, par les séparatistes (algériens, basques, corses…) il y a un demi-siècle et par les Mahométans aujourd’hui (en France en tout cas). Et évidemment, comme on l’annonçait il y a trois ans (http://stratediplo.blogspot.com/2016/06/la-pire-erreur.html), la défaite de l’ennemi lointain auquel le gouvernement français avait, en 2016, laborieusement mais mensongèrement attribué les attentats de 2015, n’a pas mis fin aux attentats d’inspiration mahométane en France. 

En réalité le gouvernement utilise systématiquement le mot « terrorisme » comme euphémisme pour djihad, une pratique à laquelle l’incitation a été expressément autorisée par le ministre de l’Intérieur le 5 août 2014 (« ce n’est pas un délit de prôner le djihad« ). Quand il déclare, pour des crimes parfois individuels et de peu de victimes, que la piste terroriste est (ou n’est pas) écartée, il n’entend pas par là un motif de génération de terreur mais un motif idéologique, en l’occurrence mahométan, comme on le constate aisément à l’étude contextuelle de chaque mention du mot « terrorisme » par le gouvernement. Or le terrorisme a été pratiqué en France, par diverses factions, depuis presque un siècle et demi, bien avant l’introduction de l’islam.

http://stratediplo.blogspot.com/2019/10/encore-ce-mensonge-du-terrorisme.html

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “Encore ce mensonge du terrorisme”

Les commentaires sont clos.