Ennemi sans visage? Vos lâchetés deviennent insupportables.

Par Roland Pietrini, le 29 juillet 2016

ATHENA – DEFENSE


 


Faire la guerre, cela consiste d’abord à avoir le courage de nommer son ennemi et de lui mettre un visage. Vos lâchetés deviennent insupportables. //RP


Ainsi puisque nous sommes en guerre, certains, par un effort intellectuel dont ils sont coutumiers, estiment qu’en ne publiant plus de photographies des auteurs de tuerie pour soi-disant éviter d’éventuels effets de glorification posthume ni les noms pour d’autres, ils briseront ainsi la stratégie de la haine (sic – Le Monde éditorial de Jérome Fenoglio). Au passage, le jeune directeur du Monde, âgé de 47 ans, entré au journal en 1991 comme reporter au service des Sports, ne précise pas de quelle haine il s’agit. Vise-t-il les islamistes ou la vaste nébuleuse raciste ou pseudo- raciste largement dénoncée dans ce journal ?

Chacun sait que Le Monde a, pendant de longues années, prôné le multiculturalisme, richesse inestimable de la société française, l’intégration raisonnée comme l’alpha et l’oméga de la pensée qui se veut ouverte, généreuse, républicaine.

Le Monde, ce journal de référence, est censé faire évoluer la pensée en éclairant par son excellence et la clarté de ses choix le lecteur ignorant, au point même que certains pensent devenir moins cons en le lisant, puisqu’il est par définition de gauche et, qu’être de gauche ou faire semblant, permet de dire n’importe quelle bêtise à condition de se référer à l’humanisme ambiant qui consiste, plutôt que de regarder la réalité en face, à continuer à faire croire que l’ennemi réagit comme soi-même, c’est-à-dire en acceptant nos règles démocratiques.

A la phrase, « On ira les buter jusque dans les chiottes » dont le seul tort est d’avoir été prononcée par Poutine, on ose à peine murmurer, « On doit faire preuve d’unité et de sang-froid » de François Hollande, ou pire « Il faut dire la vérité aux Français (…) Il faut s’habituer à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d’organisations internationales de Manuel Valls.

Bref, les gerbes, les messes, les jeûnes, les bougies, les marches blanches sont pour l’instant de la part du peuple français la seule réponse. Car entendons-nous bien, je ne prône -et que pour les choses soient bien claires – ni les ratonnades, ni la valise ou le cercueil à l’envers, ni l’amalgame, car je l’ai déjà dit et écrit maintes fois, la majorité des victimes du terrorisme islamiste est d’abord et avant tout des musulmans. Mais, il faut que la société française comprenne que le temps de l’action et de la réaction a sonné autant à l’extérieur qu’à l’intérieur de notre territoire.

Les solutions existent, elles sont connues, elles seront longues à mettre en place. C’est une raison suffisante pour commencer dès maintenant !


Lire la suite sur http://www.athena-vostok.com

 

 


 

5 réflexions au sujet de “Ennemi sans visage? Vos lâchetés deviennent insupportables.”

  1. « … la majorité des victimes du terrorisme islamiste est d’abord et avant tout des musulmans.  »
    Faux et archi faux !
    En premier lieu on ne dit pas terrorisme islamiste mais islamiQUE. Le premier n’étant qu’un nauséabond néologisme politicard.
    En second lieu, j’aimerais que me soient montrés les plus de 230 morts musulmans, soit disant victimes du terrorisme.
    C’est le genre de discours qui nous conduit droit dans le mur.
    Encore un texte qui, sous couvert de bons sentiments, participe à nous enfumer.

  2. Bonjour camarade,

    Je t’ai répondu une fois déjà. Dis-moi, il s’agit de celui qui parle de la soirée Ecole Mili FAS ?

  3. Hollande ne risque pas de nommer notre ennemi Monsieur Piétrini puisque sans oser l’avouer il doit penser sournoisement comme J.L Mélenchon que Je n’entends plus, que je ne vois plus sur mon petit écran télé. Elle manque sur la photo de tous les traîtres qui nous ont conduits sur le chemin du trépas. Celui qui regrettait, avec Hitler, que Charles Martel ait arrêté les arabes à Poitiers. Mais où est-il donc passé ? En tous les cas il n’était pas présent à l’Eglise de Notre Dame avant-hier…

    « Si on avait pu s’épargner les sicèles d’obscurantisme que nous a valu la main-mise de l’Eglise sur l’Occident Chrétien, si on avait pu, nous, gagner l’apport des civilisations arabes, arabo-andalouses….etc… » Signé Jean-Luc Mélenchon !

    Aurait-il rejoint un camp d’entrainement au djihad en Syrie ou en Algérie ?

  4. Personne ne semble attendre quoique ce soit de la droite. Le PS va disparaître définitivement dans neuf mois, ce n’est donc pas la peine d’organiser quelque chose de précis. Sarkozy devrait se servir de l’islamophobie à des fins électorales, ce sera déjà ça. Après, l’explosion de pauvreté devrait nous faire entrer dans un monde encore différent. Le problème de l’Islam sera alors résolu brutalement ou passera au second plan.
    N’oublions pas les Allemands beaucoup plus réactifs et monstrueux que nous qui pourraient agir à leur façon. Les Allemands épousent très peu leurs Turcs.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :