Espionnage : il n’y a pas que la NSA qui intercepte des communications

Publié le 22/10/2013 à 16:09 source AFP
Publié le 22/10/2013 à 16:09 source AFP

La DGSE française intercepte également des communications à l’étranger, mais bien moins que les États-Unis. Une règle : ne pas se faire prendre.

Tout comme la NSA américaine et les agences de renseignements des grands pays, la DGSE française intercepte des communications à l’étranger mais dans un volume bien moindre que la NSA, estiment des spécialistes. « Y penser toujours, n’en parler jamais » : un ancien cadre du renseignement résume, un brin amusé et sous couvert de l’anonymat, la problématique des interceptions des communications. « En d’autres termes, ajoute-t-il, tous les services de renseignements le font, mais en espérant bien ne pas se faire prendre les doigts dans le pot de confiture. » Officiellement, la DGSE reconnaît se livrer à des interceptions, mais sans préciser ni le volume ni le type de communications interceptées.

En février 2013, devant la commission de la Défense nationale de l’Assemblée, le préfet Érard Corbin de Mangoux, ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE) avait abordé la question. « S’agissant des moyens techniques, avait-il dit aux députés, nous disposons de l’ensemble des capacités de renseignement d’origine électromagnétique ». Il ajoutait que la DGSE « avait développé un important dispositif d’interception des flux internet ». Mais, ajoutait-il, ce qui fait la force de la DGSE, « c’est le croisement des sources d’origine humaine, technique et opérationnelle ». L’ancien patron des espions français expliquait par ailleurs que la DGSE avait une « relation très dense » avec « dix pays du premier cercle » pour traiter des informations et faire des recherches communes ». Il ne citait aucun pays, mais ce « premier cercle » comprend les alliés traditionnels de la France avec, au premier rang, les États-Unis et leurs 16 agences de renseignements dont la très puissante National Security Agency (NSA).

Interceptions des groupes djihadistes au Mali

Pour autant, relèvent des spécialistes, la DGSE est très loin de rivaliser avec la NSA, soupçonnée d’avoir intercepté des millions de données téléphoniques de Français. « La NSA compte 50 000 employés, contre 2 500 pour la direction technique de la DGSE, chargée des interceptions », relève Éric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). La direction technique de la DGSE possède l’un des plus gros parcs d’ordinateurs en France et recrute chaque année des jeunes informaticiens et spécialistes des télécommunications de haut niveau. Les interceptions de la DGSE, ajoute ce spécialiste, « sont centrées uniquement sur l’opérationnel », lutte antiterroriste et contre la criminalité, dans le cadre de la « défense de nos intérêts stratégiques ».

Pour un ancien chef d’un service de renseignements, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, la « NSA ratisse très large et peut intercepter tous les types de télécommunications alors que la DGSE se spécialise plutôt sur les interceptions satellitaires ». « Les interceptions des communications des groupes djihadistes au Mali, réalisées par la DGSE dans le cadre de la lutte antiterroriste, ont permis de déclencher l’opération française Serval début janvier », rappelle Alain Juillet, ex-chef de la direction du renseignement à la DGSE.

Interceptions dans le cadre de la justice

Lire la suite

1 réflexion au sujet de « Espionnage : il n’y a pas que la NSA qui intercepte des communications »

  1. Je le répète encore ici, ne soyons ni parano, ni naïf , chacun d’entre nous est plus ou moins surveillé, tant sur Internet que sur nos comptes bancaires. La CNIL et autres écrans de fumée sont là pour mieux vous dévoiler en vous mettant faussement en confiance. Nous sommes dans un système policier où chacun est considéré comme un terroriste en puissance. Face au Patriot act, c’est du moins ainsi qu’a réagi l’opinion américaine ! En France, apparemment c’est différent, mais c’est du pareil au même.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :