Et si l’armée renversait le régime de François Hollande tel un nouveau 18 brumaire ?

Par Mike Borowski* le 12 novembre 2014

La Gauche M’a Tuer

Cet article date du 12 novembre dernier. Je viens juste de le retrouver. A l’instar de Mike Borowski, et à l’occasion de cette nouvelle année, je vous propose de partager son rêve. Un rêve que beaucoup de Françaises et de Français partagent déjà. Je le sais. Je reçois des témoignages chaque jour allant dans ce sens. //RO

napoléon-coup-détat

 

Le 9 novembre 1799, celui qui sera l’Empereur Napoléon aidé de Sieyès organisait et réussissait à renverser la Constitution de l’An III. Succédant à la Terreur, le Directoire régime libéral était corrompu au sein de toutes les élites, inefficace, décadent et ruineux pour la France et les français. Un pouvoir de seulement 5 ans à bout de souffle et qui entraînait dans les abymes l’esprit de la Révolution.

Aujourd’hui en 2014 nous revenons à cette période trouble où l’on connaît délitement de l’Etat, de son budget, des institutions et des élites. Une période de totale décadence, de déclin auquel on ne voit pas le bout du chemin. La crise identitaire frappe notre pays comme jamais dans son histoire. Le chômage de masse et la contre-colonisation de gens non-éduqués, sous-socialisés et sur-subventionnés sont devenus l’avenir de la France. L’indigène français devenu étranger dans son propre pays est brocardé par la haine d’un primo-arrivant qui tient sa supposée supériorité de la légitimité donnée par les traîtres des exécutifs successifs depuis 40 ans. La Vème République vidée petit-à-petit de sa substance est morte, elle ne représente plus rien ni personne. Son chef n’est qu’un pantin au service d’organismes et de puissances étrangères. Le spectacle donné par l’opposition est d’une telle faiblesse qu’il y a plus d’intelligence au sein d’une téléréalité. Le retour du Président déchu se soldera par un Waterloo dont le seul avantage sera son exil définitif.

Si rien ne change en profondeur 2017, 2022, ou 2027 ne seront que des dates qui confirmeront le « suicide français ». Nos responsables politiques ou nos courroies de transmissions médiatiques ou artistiques pensent tous la même chose. Ils ont d’abord les mêmes formations, ils habitent les mêmes quartiers, fréquentent les même endroits, envoient leurs enfants dans les mêmes écoles… Leurs supposés engueulades télévisuelles diffusés les mercredis après-midi sur France 3 ne sont que de l’esbroufe envoyés à des publics crédules. Hors caméras ils se voient, ils déjeunent ensemble, ils s’entraident, ils se tiennent les coudes. C’est le jeu politique, les français étrangers à ce monde doivent le savoir. Seulement ils ne le savent pas.

Les plus grands moments de l’histoire de France, quand celle-ci dominait le monde par sa force et son génie l’ont été en dehors des périodes républicaines. Charlemagnes, Louis XIV, Napoléon pour ne citer qu’eux ont été les hommes providentiels, des envoyés du divin que la France attendait. Notre pays et le peuple français ne se sont jamais donnés à tous ces ronds de cuirs des républiques successives.

A l’heure actuelle, seule l’armée a la légitimité et le respect populaire afin de renverser le pouvoir de l’anti-France, de l’empêcher de continuer de nuire en se débarrassant de ces vermines, de restaurer l’autorité et des valeurs morales et religieuses que notre société a cru bon abandonner sur l’autel de la soi-disant modernité sociétale. Elle seule aura la force de remettre sur le droit chemin une collectivité totalement à la dérive. Le retour au premier plan de la France doit en passer par là.

Cela reste encore un rêve, le mien, mais peut-être que dans la France de 2014 même rêver n’est plus permis.

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr

* Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

 

8 réflexions au sujet de “Et si l’armée renversait le régime de François Hollande tel un nouveau 18 brumaire ?”

  1. Je ne crois pas à un coup de force de nos militaires pour des raisons évidentes d’intérêts de carrière,, de confort familial et de tranquillité . Mais déjà , si les hauts responsables des forces armées, s’aventuraient dans une action concertée , telle qu’une démission de masse, pour signifier aux autorités civiles dirigeantes qu’il y en a assez de sacrifier chaque année le budget de la défense pur essayer de réduire le déficit de l’état, je crois sincèrement alors à une approbation d’une large majorité de nos concitoyens. Mais franchement, il y a de la rivalité dans les hautes sphères militaires (comme dans les couloirs du Vatican ), pour substituer les postes de choix au sein des armées. Regardez le cas concret du général de gendarmerie qui a été mis au placard pour avoir dit tout haut la vérité sur le problème de la sécurité, devant la commission sur l’insécurité !. Mais je partage bien entendu l’analyse précédente car on va dans le mur.

  2. pour que ce soit un 18 Brumaire de qualité il vous manque un Bonaparte ….. allons ne souhaitez pas une telle chose , le peuple dont vous vous faites les défenseurs n’y a jamais rien gagné .

  3. Je sais Isabelle! Je sais… MDR. Je viens bientôt pouvoir constituer une armée de volontaires pour mener ce putsch. Bonne soirée.

  4. Avant le 9 novembre 1799, il y a eu le 14 juillet 1789.
    Pourquoi ne s’en inspire-t-il pas ? la révolution par le peuple et non un coup d’état ? c’est vrai que pour la populace molasse qui compose la majorité des Français aujourd’hui, un coup d’état est bien plus facile, ça lui éviterait de se mouiller, de réfléchir et surtout de prendre des risques.
    Quel est le militaire qui sacrifierait son futur pour une population pareille qui ne s’est même jamais offusquée de Louvois par exemple, pour ne citer que cela?

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :