France, vers une République militaire ? L’armée française se déploiera encore dans les villes françaises pour « au moins dix ans »

Par Sam La Touch, le 17 Juillet 2015

Le-Blog-Sam-La-Touch.

Une hypothèse que l’on peut effectivement envisager. Et puis, pendant ce temps, les militaires n’ont pas le temps d’avoir des états d’âme qui pourraient faire germer dans leurs têtes des idées de coup d’Etat. Non! En fait, je dis ça mais jdéconne. Pardonnez-moi, c’est la canicule… //RO

 

ob_752ac0_hollande-elysee-etat-major

 

« En cette période de Vigipirate renforcé, Le Drian a le pognon qu’il veut, constate un ministre. Aujourd’hui, ce ne sont ni la Culture ni l’Education qui sont les priorités budgétaires. C’est l’Intérieur et la Défense » Le Canard Enchaîné, 1.07.15 (Face au terrorisme, l’Etat ne regarde pas à la Défense)

On savait que dans la Vème République, le « chef de guerre » élu par les Français décidait, dans les alcôves du « Château », avec ses conseillers militaires des guerres à entreprendre avec un Parlement croupion faisant office de caisse enregistreuse et n’ayant aucun de droit de regard décisionnaire. On savait que l’économie française se dirigeait vers une économie de guerre où le PNB est grandement rehaussée par les ventes d’armes (notamment les Rafale) aux dictatures (Egypte, Qatar, Arabie saoudite…) dans un contexte de guerre perpétuelle contre le terrorisme par ailleurs soutenu par la France en Libye et en Syrie ; sans compter les effets boomerang de cette politique étrangère en alliance avec l’axe atlantiste qui se sont traduits par l’importation du terrorisme dans les lieux qui les ont cautionné et soutenu à des fins géopolitique dans les pays du sud. On savait que ce terrorisme en interne était instrumentalisé par les politiques chapeautés par les militaires à des fins liberticides et de contrôle des populations au travers d’un Patriot act à la française dénommé « loi sur le renseignement ».

On sait à présent que le « chef de guerre » entend prolonger ad vitam éternam la présence militaire dans les villes françaises au prétexte de la menace terroriste.
Ainsi, selon Le Canard Enchaîné (15.07.15. Face au terrorisme, l’Etat ne regarde pas à la Défense) « le Maréchal Hollande est à la manoeuvre. A l’issu du Conseil de défense du 29 avril, a décidé de prolonger l’opération Sentinelle, qui déploie en permanence dans l’Hexagone 7000 militaires…Selon l’Elysée cet engagement est ‘sans limites’ de temps. D’après le ministère de la défense, il s’inscrit dans la duréeSous le sceau du secret, de hauts gradés kaki osent être plus précis : leurs troupes sont présentes dans les rues des villes françaises pour ‘dix ans au moins’. En attendant silence dans les rangs !« .

La suite sur http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com

 

 

1 réflexion au sujet de « France, vers une République militaire ? L’armée française se déploiera encore dans les villes françaises pour « au moins dix ans » »

  1. la démocratie est totalitaire par essence car ele fait du un le tout et du tout le un.Or c’est absurde.Donc elle périt un jour ou l’autre.lire sur erlande.worspress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne « le régime mixte »-seul durable car tri-dimensionnel comme l’humaine et imuablecondition.Pour approfondissement,Georges Dumésil,historien des religions, »la tri-fonctionnalité dans les sociétés indo-européennes »,le seul tort de l’auteur,un tantinet raciste comme c(étit l’esprit du temps,étant de réduire sa conception aux sociétés indo-européennes alors qu’elle est universelle même si mieux rélisée selon le temps et l’espace, ici ou là ,à telle époque ou telle autre.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :