François Fillon propose de démanteler la DGSE

Par Jean-Dominique Merchet, le 05 avril 2017

Secret Défense – L’Opinion


© Logo by Pierre Duriot


 

Dans son discours sur la défense, prononcé vendredi dernier à Paris, le candidat de la droite François Fillon a estimé qu’« en matière de renseignement, le moment est venu de mettre en place une véritable agence technique au service des agences de renseignement, sur le modèle du Gouvernements Communications Headquarters (GCHQ) britannique, en élargissant les compétences de l’ANSSI (agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), afin d’améliorer l’efficacité des moyens de renseignement au service de l’ensemble de la communauté ».

S’il ne le précise pas explicitement, cela revient à retirer la Direction Technique de la DGSE pour en faire une « agence technique » indépendante. L’idée n’est pas nouvelle et elle est notamment soutenue par les milieux proches de la DGSI. L’articulation avec l’ANSSI est en revanche une nouveauté. Elle ne serait pas sans poser de problèmes, car leurs métiers sont différents : pour faire simple, on a d’un côté l’attaque (DGSE) et de l’autre la défense (Anssi). Les reprocher, ce serait susciter la méfiance chez les partenaires privés et étrangers de l’Anssi.

Cette perspective est un vrai casus belli pour la DGSE, qui considère que son efficacité est basée sur le fait qu’elle est un « service intégré », avec les moyens d’interception (au sein de la direction technique) ou d’action clandestine – avec le Service Action qui lui est rattaché. Les diverses directions de la DGSE travaillent désormais de manière coopérative, avec des missions communes, y compris sur le terrain, comme on l’a vu lors du crash récent d’un avion à Malte, qui opérait pour le Service au-dessus de la Libye.


Lire la suite sur http://www.lopinion.fr

 


 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “François Fillon propose de démanteler la DGSE”

  1. Bonsoir,

    Une restructuration technique donc ? pfff franchement, M. FIllon, pour qui je vais voter soit dit au passage, ne met pas le doigt là où il faut, du moins c’est mon avis.
    Mon avis est plutôt qu’il devrait mettre le doigt la où y a le pognon, et le pognon pour un service SECRET vient secrètement … et là on rentre dans un autre monde. Point barre. Le reste n’est que du vent et de la branlette administrative. Branlette qui n’empêcha pas, favorisa peut-être et nous ne serons jamais, l’invasion des allemands lors de la 2ième guerre mondiale. Et là, j’ai une pensée pour un certain Sassi, quant à d’autres aventures montrant qu’il y a non pas juste une distance mais un grand trait entre les exécutants et les jolies penseurs tout fleurie de langue de bois, de champagne, de relation, de corruption intellectuelle et financière que sont ceux gères. Bref.

    Donc il me semble que lorsque l’on touche au contre pouvoir des contres pouvoirs, l’on se fourvoit car le problème du secret du roi n’est rien d’autre que de savoir ( savoir puis pouvoir ) se financer librement donc indépendemment des institutions officielles ( ce qui n’empêche aucunement que cela soit su par le prince, le roi ou le président et par CERTAINS de ses conseillés ).

    Sinon, alors TOUTES les actions, les recherches, les technologies …. seront financées par des personnes qui tenteront ad vitam eternam d’instrumentiliser un outil qui est celui de tous pour tous et par tous.

    La révolution des services seraient peut-être #1 de ne pas oublier qu’ils le sont, secret, #2 de mettre en oeuvre de nouvelles manières de se financer et #3 de faire le ménage en terme de taupes ( OUPS, en plus j’intègres ds le cercles des taupes certains franc macons, MEGA OUPS ), les grosses taupes, les moyennes et les petites.
    Le métier n’est donc pas à réinventer mais à nétoyer, bref ce qui est une responsabilité des services aussi.

    Les propos ci-dessus ne sont que réflexions personnelles, ce sont des hypothèses ( non argumentées donc ) faites par un individu qui ne travaille pour personne et n’a aucune, strictement aucune, expérience dans les administrations dont il parle. Ce qui ne l’empêche pas de réfléchir comme un observateur extérieur et d’avoir un point de vue, un regard, une opinion; et puis après tout, Napoléon ne disait-il pas que l’imaginaire gouverne le monde ?

    Cordialement,
    Ondo.

  2. Monsieur Fillon, ferait bien de la « fermer ». Car tout ce qu’il a fait en terme de « changements » dans les forces de sécurité de France, ne prêche pas en sa faveur.
    Et Marine a d’autres « chats » à fouetter. Quant à l’Emmanuel, il attend d’avoir des « voix » pour trouver des solutions à des problèmes qui ne le concernent pas, tant son équipe est « tournée » sur les chimères numériques dont « la plupart » les français n’en ont rien à foutre.
    Alors, réorganisation de la DGSE ou pas, ce n’est pas le moment d’en parler. On sait tous que MoiJe est à la tête d’un cabinet caché qui veille à surveiller « d’abord » les français. Et surtout les français. Comme Mitterand en son temps.
    Et monsieur Fillon, ferait mieux de dire quant il passe à la télé ou sur les radio: « Il faut supprimer le socialisme, Maintenant ! ».

Les commentaires sont clos.