Hyperactifs, souvent anonymes et virulents : qui sont les soldats macronistes sur Twitter ?

Vincent Matalon – Le 22 mai 2019 – France Télévisions

Les retraités et les chômeurs constituent semble-t-il le gros de ces hystériques du web. Des retraités heureux en somme… Avec des méthodes d’extrême droaaate! //RO

© Pierre Duriot

Certains militants favorables au chef de l’Etat publient jusqu’à 115 tweets par heure. Franceinfo en a rencontré plusieurs pour connaître ce qui motive leur activité sur le réseau social.

« Moi, un robot ? Un troll ? Ça me fait rire ! » Au téléphone, Marc ne laisse rien transparaître d’un éventuel agacement lorsqu’on l’interroge sur son activité militante sur Twitter. Issu des rangs du PS, ce jeune retraité de 60 ans, devenu un soutien convaincu d’Emmanuel Macron, est pourtant au courant des soupçons qui entourent la campagne menée sur Twitter par les militants de La République en marche.

Début avril, Mediapart a dénoncé en effet une « instrumentalisation des réseaux sociaux » menée par des comptes « en grande majorité anonymes »se revendiquant de la majorité présidentielle. Plus récemment, le journaliste du Monde et de l’émission de France 5 « C à Vous » Samuel Laurent soulignait sur Twitter que certains partisans de LREM n’hésitaient pas à se construire de toutes pièces une fausse identité avant de défendre le président, quand d’autres publiaient un nombre astronomique de messages, parfois agressifs, en un temps record. 

Ces centaines de macronistes anonymes et hyperactifs sont-ils d’authentiques « marcheurs » ou des robots programmés pour propager la parole du parti ? Leur conduite est-elle dictée par le mouvement ? Franceinfo a tenté d’en savoir plus.

https://www.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/twitter/hyperactifs-souvent-anonymes-et-virulents-qui-sont-les-soldats-macronistes-sur-twitter_3445807.html?

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.