Il n’y a pas de lutte contre le terrorisme en France

Par Romain Cro, le 26 juillet 2016

Le Colonel



Romain Cro nous revient pour commenter l’actualité tragique de ce jour, et des autres jours. Avec la sensibilité qui est la sienne. Un coup de gueule justifié. //RO


 

Il est rare que j’écrive un article le jour même d’un acte aussi dramatique que celui qui a eu lieu aujourd’hui, mais il y a un moment où il faut crier son incompréhension, où il faut immanquablement émettre une critique brute, une de celle qui nous vient droit du cœur.

Une fois encore, le terrorisme frappe la France, une fois encore, c’est un acte d’une barbarie sans nom qui a eu lieu, ce matin, à Saint Étienne du Rouvray, près de Rouen. Un prêtre a été égorgé par deux djihadistes, à la fin d’une messe, au sein d’une église, au sein de la maison de Dieu.

Au mois de juin, un couple fut attaqué par un djihadiste, dans leur propre maison dans les Yvelines, un commandant de police et sa femme, une agent administrative.

Le rapport entre ces deux affaires ?

Sortie de l’islamisme radical, et d’une allégeance à l’État Islamique, il y a une chose choquante, une chose qui, à notre époque, semble irréelle, impossible, qu’il s’agisse de l’affaire dans les Yvelines, ou de celle d’aujourd’hui, nous apprenons toujours que ceux qui agissent, sont bien, voire très bien connus des services de sécurité de la nation, pourtant, ils sont libres, ils sont en roue libre, et pour ces deux affaires, chose incroyable, nous sommes face à des personnes connues pour, excusez du peu:

« Association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes»

Dans ces deux affaires, les condamnés sont libres, ils sont libres alors que notre pays est censé être en état d’urgence, EN ÉTAT D’URGENCE !!!!

Qui sont ces juges qui libèrent de tel individus ?
Que fait réellement l’Etat face à cette multiplication d’attaques ?
Combien encore de «Fichés S» vont pouvoir agir en toute impunité, provoquant des drames et semant la mort ?

C’est un prêtre, âgé de 84 ans qui est décédé aujourd’hui, pardon, qu’un terroriste a lâchement égorgé en plein milieu d’une église !!!

Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer quelles actions réelles ont étés mises en place, par le gouvernement, pour tenter d’empêcher qu’un tel drame soit commis ?

La réponse est malheureusement toute trouvée, lorsque le coupable devrait, en toute logique, et à la vue de sa condamnation, pourrir en prison, mais qu’il est libre, nous savons que rien, strictement rien n’est fait pour éviter d’autres attaques …

Certains, à la tête de l’Etat, semblent vivre dans une toute autre réalité que celle des citoyens français, qui subissent directement, ou indirectement, les attaques des terroristes.

J’en viens finalement à penser, et je le regrette, que tout est fait pour que la situation pourrisse lentement …

Romain.

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

10 thoughts to “Il n’y a pas de lutte contre le terrorisme en France”

  1. @ PASCAL BLAIZE

    Ne prenons surtout pas Israel comme modèle .

    N’oublions pas qu’Israel est Né du terrorisme .

    Faudrait-il enfermer les cités derrière des murs de séparations ( les murs de la honte ).

    Faudrait-il enfermer les cités dans des  » reserves indiennes  » comme le sont les indiens des U.S.A ou les palestiniens en ci-jordanie ?.

    en France nous ne colonisons personne .

  2. Depuis sarko, les gouvernements favorisent la commission d’assassinats commis par des musulmans sur notre territoire.
    Ces pseudo-attentats s’inscrivent dans une politique mondialiste dont personne n’est dupe aujourd’hui, ces crimes ont pour principal objectif de détourner l’attention, en sidérant les esprits….. et ça fonctionne ! Et ce n’est que le début.
    Aux manettes vous trouvez les USA, les larbins sont Allemagne et France et les exécuteurs de basses oeuvres, des musulmans.
    Les USA ont besoins d’une WW3 car économiquement ruinés et feront tout pour l’avoir.
    Nous sommes mal partis car j’entends encore , et malgré les  » attentats  » qui s’enchaînent, des crétins de compatriotes qui préfèrent croire que la situation ne peut pas dégénérer car …… nous sommes en France .
    Plus débile… tu meurs.

  3. @ blaize: Et qui croyez vous seront les premiers em***** ? Au nom du padamalgame ? Le type qui a une bombe lacrymo dans sa voiture ou un pied de biche dans le coffre. Pour les autres il y aura les voitures ouvreuses. Je n’ai pas les moyens d’avoir mon épouse qui me précede pour me signaler un barrage… 🙂

  4. S’il n’y a pas du lutte c’est qu’il y a COLLABORATION !

    A part AUX ARMES ! que pouvons-nous souhaiter d’autre ?

  5. il serait plus que temps de mettre un terme à « l’intouchabilité » des magistrats, à commencer par les j. d’application des peines

  6. il serait peut-être temps de mettre un terme à « l’intouchabilité » des juges (instruction et application des peines en particulier)

  7. Qu’attend-t-on pour quadriller la France en toile d’araignée pour mettre en place les Check-Points Random, jours et nuits, avec fouilles des véhicules et contrôles d’identité ?…
    C’est la guerre ou pas ?…
    Nous savons faire : au Moyen-Orient, en Israël et dans certains états africains, ces points de contrôle donnent d’excellents résultats et sont dissuasifs.

  8. Depuis la fin de la guerre d’Algérie, la France s’est embourgeoisée ne croyant plus à l’éventualité d’une guerre ; nous sommes loin de l’esprit patriote d’antan et il semble que l’on ait du mal de réagir et de mesurer combien les drames ont franchi nos portes. Oui mais, les vacances d’abord, c’est sacré. L’heure est grave, la patrie est en danger il faut réagir mais pour cela il nous faut un chef !.

Les commentaires sont clos.