Impensable, insupportable, inacceptable, inadmissible et pourtant le dépassement politique qui était tant redouté est arrivé !

Avec l’accord de l’auteur qui requiert l’anonymat et que je remercie vivement. Ce gloubi-boulga politique illustre à l’envi le pourquoi d’une relation de plus en plus fébrile et distante des Français avec les dinosaures infirmes de la politique. Les électeurs attendent désormais l’homme nouveau. Celui qui, entre autres actions, redonnera tout son sens à la politique. D’où mon engagement « Pour La France » en 2022. //RO

Ce qui était tant redouté depuis des mois est finalement arrivé. Pire, la décision a même été validée « par le haut » à Paris. Emmanuel Macron savait que ses petits bataillons d’élus LREM envoyés d’office dans le combat électoral pour les régionales ne pouvaient que perdre.

En organisant, derrière le rideau, le retrait de la liste LREM, promise à une défaite assurée dans notre Région Sud PACA, et en acceptant l’idée de recevoir dès le 1er tour des macronistes sur sa liste, Renaud Muselier, le nouveau « petit jouet du pouvoir » parisien, n’a pas pris la mesure du gigantesque trouble politique généré par cette collaboration confirmée et anticipée.

La Droite historique et républicaine, qui luttait pour sa survie, tant sur les prochaines élections territoriales, que sur la présidentielle de mai 2022, vient de perdre une grande part de sa crédibilité en tant qu’alternative sérieuse et possible à Emmanuel Macron. Elle l’a perdue, même en retirant immédiatement son soutien à Renaud Muselier.

Ce soir, à cause d’une mauvaise excuse, d’une faute de discernement, les LR n’ont même plus de liste en compétition pour le prochain scrutin du mois de juin sur notre Région.

Que déduire, aujourd’hui, de ce pacte très périlleux ? Cette nouvelle goûte de cynisme politique peut-elle faire « déborder le vase » ? Pourquoi ce mépris des électeurs traditionnels de la droite ? Pourquoi ce déshonneur, ce sacrifice, cette naïveté, ce renoncement et cette trahison ? S’agit-il, comme certains l’affirment, d’une clarification, ou de l’aboutissement d’une manoeuvre de recomposition ?

Fallait-il cette nouvelle compromission pour remettre la droite dans l’air du temps et pour en faire un outil de conquête du pouvoir ? Non !

Cette information a eu hier l’effet d’une bombe. Car la pilule est très amère et difficile à avaler pour les électeurs des Républicains. Croyant dans les valeurs gaullistes de rassemblement, Renaud Muselier, Christian Estrosi, et Hubert Falco ont osé ici l’insupportable, l’impensable, l’inadmissible et l’inimaginable. Ils n’ont pas voulu voir le front anti Macron qui s’est levé partout dans le pays.

La vérité est que cette alliance assumée à une apparence régionale. Il s’agit de réanimer un front anti RN sur nos départements. Mais cet assemblage de circonstance a surtout une finalité. Il s’agit en réalité d’anticiper et de préparer la réélection d’Emmanuel Macron en mai 2002. Pour cela, la manœuvre masquée consiste à élargir progressivement la majorité présidentielle avec des blocs capables de gagner puis de gouverner ensemble en mai 2022.

Le Président de la République n’ignore pourtant pas le rejet qu’il suscite chez une grande majorité de français qui ne veulent plus de lui en 2022. Il sait que les deux partis, LAREM et LR, plafonnent à 10% et à 15% dans les sondages, à la limite du naufrage. Bref, le vrai prétexte de cette nouvelle torpille du macronisme, que LR n’a pas vu venir, c’est avant tout de réussir le pari d’une inéluctable fusion LR/ LREM, si nécessaire en forçant déjà le destin.

Voilà encore un terrible aveu de naïveté et d’absence de courage de nos élites. Et voilà un magnifique cadeau au Rassemblement National, aux patriotes et aux souverainistes. Plus les Républicains s’enfonceront dans la honte et l’humiliation, plus ils renonceront, moins ils seront à droite, plus ils seront disqualifiés et plus le RN prospèrera.

La réalité des urnes ne pardonnera pas à la théorie politique avancée par les artisans de ce pacte nauséabond. Car si Renaud Muselier perd ces Régionales, « l’explosion politique d’après » risque d’avoir encore plus de conséquences et d’intensité.

La responsabilité de la droite est aujourd’hui immense. Ce pacte pour la survie de tout un système et pour le sauvetage d’opportunistes ne lui vaut aucune assurance vie. Comment va-t-elle retrouver du souffle, des convictions, de l’énergie, de la vision et du courage, alors que l’épicentre politique de la France est à droite, qu’il faut gagner les prochaines élections, et que nous avons besoin d’une vraie politique de refrancisation et de civilisation ?

3 réflexions au sujet de “Impensable, insupportable, inacceptable, inadmissible et pourtant le dépassement politique qui était tant redouté est arrivé !”

  1. Personnellement, rêvant (une chimère) d’un parti politique qui aurait EN MEME TEMPS les convictions patriotes du RN mais avec un cerveau ET les réseaux locaux et la capacité opérationnelle et organisationnelle du RPR (avant qu’il ne sombre dans son avatar LR) mais avesc des roubignolles, je trouve que la connerie Muselier est génératrice d’espoir puisqu’elle devrait ENFIN faire basculer la majorité des adhérents LR en PACA vers le RN et donc donner la présidence du Conseil régional à Th Mariani.

  2. C’est peut-être l’opportunité pour une 3° voie de se lever, pour une femme ou un homme de l’ombre de révéler enfin leur destin politique. Ils ne manquent pas à droite, dans la vraie droite…il leur fallait une occasion, elle se présente.
    Alors Haut les Cœurs! Le mouvement de fonds commence à prendre tournure…ne ratez pas la vague!

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :