Incendie à Rouen: le gouvernement change de ton

Le 02 octobre 2019 – BFMTV

Les médias qui tapent à qui mieux-mieux sur le gouvernement alors qu’ils ont largement contribué à passer sous silence cet accident environnemental et sanitaire majeur. Pendant que la métropole inhalait des substances cancérigènes, BFMTV et consorts nous faisaient bouffer du Chirac à tous les repas pendant 4 jours, 24/24.

Après avoir tenté de rassurer les Français en minimisant les dangers du nuage émanant du brasier de l’usine Lubrizol, le gouvernement veut désormais faire montre de transparence et de volontarisme. 

« Une communication d’un autre âge », titrait L’Opinion. Dans les jours qui ont suivi l’incendie qui a embrasé l’usine Lubrizol de Rouen, le gouvernement s’est vite vu reprocher une forme de légèreté coupable dans sa manière de répondre aux inquiétudes des Français vivant aux alentours. Comme s’il s’agissait d’un banal problème de sécurité civile.

Les cris d’orfraie ont redoublé d’intensité depuis que, mardi, la préfecture de Seine-Maritime a révélé que 5253 tonnes de produits chimiques s’étaient consumés dans le brasier, s’évaporant ainsi, vraisemblablement, dans le nuage qui a survolé la zone. 

https://www.bfmtv.com/politique/incendie-a-rouen-le-gouvernement-change-de-ton-1779013.html

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

One thought to “Incendie à Rouen: le gouvernement change de ton”

  1. Consigne a été donnée de ne pas préciser le nom exact des produits contenus dans les fûts qui ont brûlé. J’entendais hier soir que 2 véhicules de pompiers spécialisés dans les prélèvements de produits toxiques dès que le feu a pu être maîtrisé, n’ont pas donné les résultats de leurs examens. Un pompier pris de malaise qui s’est approché près des flammes pour tenter de les éteindre n’a pas eu droit d’obtenir le résultats de son analyse de sang …c’est du Top SECRET !
    Tout va bien, continuez de vivre comme si rien ne s’était passé, ne cherchez pas à savoir la vérité, fermez vos gueules et envoyez vos gosses à l’école !!!

Les commentaires sont clos.