Interview avec les militaires ‘anti-vax’: «Je suis un soldat et mon pays ne veut plus de moi car je refuse le vaccin » (PARTIE 1)

T.me/GalliaDaily November 28, 2021

Cette interview est présentée en deux parties.

Ces histoires vont peut-être vous choquer, vous énerver ou vous attrister, en tout cas elles ne vous laisseront sans doute pas indifférent. Ces histoires, ce sont celles de huit français, des militaires honorables et patriotes, qui se sont trouvés face à un choix cornélien qui remet en cause leur engagement : la vaccination COVID 19. Ces hommes et femmes, forgés dans le moule du devoir et de l’obéissance, mais à qui leur carrière a aussi appris l’honneur et le discernement, se trouvent aujourd’hui dans une situation extrêmement compliquée. Certains subissent des pressions, d’autres ont été renvoyés, d’autres se voient menacés par leurs chefs, d’autres doivent se livrer à des activités illégales pour pouvoir continuer à servir leur pays.

En effet, depuis l’été 2021, une série de mesures du gouvernement français a imposé la vaccination obligatoire contre le COVID 19 à un certain nombre de professions, dont les militaires. Si la vaccination contre le COVID a soulevé de profonds débats dans la société civile, très peu de gens sont allés interroger les militaires pour savoir comment est perçu ce sujet dans l’armée.

Pourquoi ce silence ? Que l’Armée ne communique pas sur ce sujet est tout à fait normal. Mais que font les journalistes ? La presse française a-t-elle peur de l’effet que pourraient avoir ces témoignages sur le public ? Effectivement, la population française pourrait commencer à se poser des questions si il apparaissait que beaucoup de militaires, du soldat au général, sont très méfiants sur le sujet de la vaccination COVID.

Gallia Daily a la chance d’avoir des liens privilégiés avec l’institution militaire, avec les militaires eux-mêmes. Nous sommes heureux aujourd’hui de pouvoir donner la parole à certains d’entre eux, afin qu’ils témoignent de ce qu’ils voient, de ce qu’ils vivent, de ce qu’ils observent et de ce qu’ils pensent de tout cela.

https://telegra.ph/Interview-avec-les-militaires-anti-vax-Je-suis-un-soldat-et-mon-pays-ne-veut-plus-de-moi-car-je-refuse-le-vaccin–PARTIE-1-11-28

Cette interview est présentée en deux parties.

  • Vous pouvez lire la seconde partie ici.
  • Il existe aussi une version en anglais ici.

3 réflexions au sujet de “Interview avec les militaires ‘anti-vax’: «Je suis un soldat et mon pays ne veut plus de moi car je refuse le vaccin » (PARTIE 1)”

  1. Soutien à ces militaires ! Il faut m’expliquer pourquoi il faut faire une troisième dose avec un produit qui n’est pas fait pour le variant actuel, le delta. Et quel bénéfice avec l’omicron ? Et pourquoi maintenant vouloir vacciner les enfants qui ne risquent presque rien alors qu’il est reconnu que ces vaccins ne protègent ni contre la contamination ni contre la maladie ? Pour info les accusations dans le bmj sur les anomalies très graves de l’étude du Pfizzer, C’est très très grave https://www.bmj.com/content/375/bmj.n2635
    Comment avoir confiance ? Tout cela sent une mise en scène malveillante.

  2. Lorsque le général Guillaume ici interviewé, dit : » je n’ai pas de pouvoir », c’est oublier que le général de Gaulle, en des circonstances exceptionnelles à eu l’audace de prendre le pouvoir, ce qui lui a valu d’ailleurs une condamnation à mort, le 2 aout 1942 par l’Etat français. Dans cette 5GW, ne sommes nous pas entrés à nouveau dans une drôle de guerre, l’ancienne ayant duré quelques mois, du 3 sept 1939 au 10 mai 1940 ? Peut être que si le colonel de Gaulle, à cette époque avait anticipé sa décision, peut être n’aurions nous pas connu le désastre de juin 40 ? Ce que nos militaires interviewés ne nous diront pas, c’est que les politiques qui actuellement sont aux manettes font partie de la France China Fondation, créée en 2012 et sont des young leaders. Avec cette arme Covid en passe de devenir un outil de contrôle numérique, ne faudrait-il pas y voir aussi une arme subversive, un cheval de Troie destiné à affaiblir nos forces armées à la mode Sun Tsu ? Simple spéculation !

  3. Eh bien, ces témoignages sont édifiants et me rassurent sur la capacité de réflexion des militaires qui sont toujours présentés comme une grande masse uniforme et muette. Comme les soignants réfractaires au « vaccin », ils ont beaucoup de courage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :