« Jamais rien vu de tel » : comment les smartphones ont détruit une génération

Par Sputnik, le 18 janvier 2018

Repris par Sott.net

 

 

Il s’agit d’une bien triste réalité qui aura de lourdes conséquences sur ces jeunes qui feront le monde de demain. //RO

 

 

© Pierre Duriot

 

Tandis que les smartphones occupent de plus en plus de place dans la vie quotidienne des adolescents, la psychologue américaine Jean Twenge explique comment un smartphone dans la main a changé le mode de vie et l’état de santé émotionnel de la génération née entre 1995 et 2012, et pas pour le mieux.

La psychologue Jean Twenge, qui étudie les différences entre les générations depuis 25 ans, a constaté des tendances troublantes détectées chez les adolescents et enfants actuels, accro aux smartphones. Selon elle, leur perception du monde et état psychique ont radicalement changé comparativement aux générations précédentes.

Vers 2012, les courbes des graphiques décrivant le comportement des adolescents et leur état émotionnel s’étaient transformées en lignes irrégulières. Les particularités caractéristiques des Milléniaux (ou génération Y) ont commencé à disparaître et les enfants, nés entre 1995 et 2012, se sont avérés voir désormais autrement le monde. Dans un article pour le magazine The Atlantic, la psychologue a avoué n’avoir « jamais rien vu de tel ».

Mais que s’est-il produit en 2012 pour que le comportement de toute une génération change à tel point ? Plus de la moitié de la population américaine possédait déjà un smartphone.

Plus Jean Twenge étudiait les données et plus elle comprenait que la génération actuelle d’adolescents était formée par les smartphones et le renforcement des médias sociaux qui en découle. La psychologue a nommé cette génération « iGen ».

Les représentants de la génération 1995-2012 grandissent avec un smartphone à la main et sont connectés en permanence à internet: les plus âgés avaient 12 ans au moment de l’apparition de l’iPhone. Certes, les Milléniaux ont également grandi à l’époque de l’internet, mais sa présence n’était pas aussi palpable. Un sondage réalisé en 2017 a révélé que trois adolescents américains sur quatre possédaient un smartphone de la marque Apple.

Les smartphones ont complètement changé la vie des adolescents, de la nature de leur interaction sociale à leur santé psychique.

Lire la suite sur https://fr.sott.net

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

4 thoughts to “« Jamais rien vu de tel » : comment les smartphones ont détruit une génération”

  1. autre danger pour la santé,

    des études démontrent qu’arrivé à l âge adulte , près des trois quarts des ados ont des déficiences acoustiques irrémédiables, suite à l’écoute durant des années de musique sur leurs portables .

  2. Triste de rester seul dans sa chambre, avec des  » amis virtuels » autour de soi. J’ignorais que le taux de suicide avait fait un bond dans cette génération.

  3. Sans aucuns doutes les Smartphones ont complètement changé la vie des adolescents et de leurs parents. J’ajoute que ces technologies sont aussi liberticides.
    Mais l’article est affaibli par les autres articles proposés par cette publication !
    Je ne sais pas où SOTT puise ses infos mais on y trouve un tas d’âneries qui font ou peur ou sourire : peur des désinformations et sourire devant l’ignorance de « journalistes » spécialistes du coupé coller.

Les commentaires sont clos.