« Je les ai bien baisés » : Emmanuel Macron au naturel

« Chassez le naturel, il revient au galop » ou quand « l’habit ne fait pas le moine ». Et… vous vous attendiez à quoi ? Je saisis l’occasion qui m’est donnée pour vous raconter cette petite anecdote. Arrivé en fin de séjour dans mon ambassade d’affectation, dans un pays d’Afrique de l’Est qualifié par les uns de « trou du cul du monde » et par d’autres de « bac à sable de l’armée française », une relève concomitante avec l’arrivée d’un nouvel ambassadeur, qu’on appellera le nouveau CMD (Chef de Mission Diplomatique). Il semblait d’ailleurs ravi de me voir quitter mes fonctions et tout aussi ravi d’accueillir mon successeur, officier supérieur qui ne s’en cachait d’ailleurs pas. Ce nouveau CMD avait pour particularité d’être lui aussi ancien officier supérieur arrivé au Quai d’Orsay par le biais d’articles spéciaux en vigueur dans les armées qui permettent, moyennant un certain piston, d’obtenir des postes assez prestigieux dans la fonction publique de notre bonne République. Cet homme était vulgaire et particulièrement nauséabond et s’exprimait de la même manière qu’Emmanuel Macron en toutes circonstances. Il détestait particulièrement l’homme fort du pays qui allait devenir président de cette petite République et il ne s’en cachait pas. En réunion des services, il m’a été donné d’entendre les propos les plus orduriers proférés par ce « diplomate de haut vol » à l’encontre du futur chef de l’État. Sous mes yeux ébahis, moi qui pourtant reste un véritable troupier et sous le regard amusé de mon successeur. Horrible. Les deux faisaient bien la paire. La France était bien représentée. Il ne faut guère s’étonner si les relations furent très tendues après mon départ et celui du précédent CMD. Depuis, il y a prescription. //RO

« En très petit comité, le locataire de l’Élysée déploie un vocabulaire très sexué, pour ne pas dire scabreux », racontent les auteurs de l’ouvrage. Mon Dieu, qu’allons-nous entendre ? « Maints conseillers ont sursauté en l’entendant tonitruer au sortir d’une victoire sur des adversaires politiques. » Arrive, alors, l’exclamation satisfaite du vendeur de jeans à une jambe : « Je les ai bien baisés ! Je leur ai mis profond. » Les oreilles chastes avaient été prévenues, dans les coulisses, l’acteur se lâche. Redevient lui-même. Mental de winner qui n’a pas de temps à perdre avec les simagrées de son temps. Sexisme, la bouche en cul-de-poule… Pour la galerie.

https://www.bvoltaire.fr/je-les-ai-bien-baises-emmanuel-macron-au-naturel

2 réflexions au sujet de “« Je les ai bien baisés » : Emmanuel Macron au naturel”

  1. Je viens d’écrire de commentaire à « Ils n’ont rien compris » de M TANDONNET. Il aurait pu être une réponse à cette sortie de Macron:
    Macron est un individu qui sonne faux, de A à Z. Tout est faux dans cet être. Il ment en permanence et son leitmotiv « en même temps » en est un exemple. Son discours devant les étudiants indiens en est une preuve (https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-a-des-etudiants-indiens-ne-jamais-respecter-les-regles_2658304.html ). Sa façon d’opérer à Bercy pour préparer son forfait contre Hollande (https://www.youtube.com/watch?v=kyjHGwebb4Q), la dissimulation permanente de son but profond, sa façon équivoque de se comporter, son action, tout démontre que chez cet individu tout est faux. Considérez que dès qu’il a annoncé quelque chose, ses adjoints le démentent. Il est impossible de le croire. D’ailleurs il n’a jamais indiqué de programme pendant sa campagne. Il faut toujours chercher le but profond d’une annonce qui n’apparaît que bien trop tard pour comprendre ce qu’il avait en tête au moment où elle a été faite.
    – Je suis persuadé par exemple que l’annonce de la construction d’un PA de 75000t est un faux. Ce navire ne sera jamais construit. D’abord parce que la France n’en aura pas les moyens. Ensuite, parce qu’il a fait cette annonce pour se « mettre dans la poche » les militaires et les tenants d’une indépendance nationale (depuis longtemps disparue). On ne sait jamais, cela pourrait servir en cas de danger!
    – Il a rencontré le Pr Raoult pour essayer de l’amadouer. Et après ? Rien ! Sinon les décisions révulsantes de Véran pour le faire condamner par l’ordre des médecins et pour interdire l’utilisation de la Chloroquine (que nous sommes le seul pays au monde à avoir promulguée !)
    – Souvenez-vous de sa réaction à propos de GJ. Que s’est-il passé à l’issue de cette période ? Des coups et des blessures. Et on a utilisé les BB pour les déconsidérer.
    Secondement, il est incapable de prendre une décision. Il se figure qu’une fois qu’il a parlé, il a rempli son rôle. Mais si c’est vrai au théâtre (où il se croit toujours), en revanche, en politique c’est plutôt l’action qui compte!
    Son attitude vis-à-vis de l’Algérie est aussi une honte, la nomination de Stora pour officialiser aux forceps sa manière de considérer la colonisation en trainant dans la boue les millions de Français qui se sont échinés à mettre en valeur ce pays prouve à quel point il est borné et, comme le dit Charles GAVE, c’est bien le seul roi qui n’aime pas son pays !
    Enfin, et cela m’horripile, comme la plupart de ses prédécesseurs qui depuis quelques décennies sont parvenus au sommet de la hiérarchie du pays, il se croit investi d’une mission de changer notre société, ses coutumes, sa langue et sa composition en faisant entrer sur le sol du pays des étrangers qui refusent de se plier à nos règles de vie sans jamais demander son avis au peuple.
    Une seule solution sa destitution au plus tôt et avant que le système mis en place nous empêche toute manœuvre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :