Je me marre… de Pierre Duriot

Le 24 juillet 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Je me marre… il y a un truc délétère dans ce pays. Une ethnie qui se présuppose supérieure, a envahi certaines zones et s’y maintient par la terreur, en y développant une activité parallèle, y imposant sa culture, en faisant fuir les gens du cru, en y agressant les femmes et autres personnes pointées pour leur manque de soumission.

Le gouvernement, la presse et les « élites », ont pris fait et cause pour cet envahisseur, en minimisant ses crimes, voire en les attribuant à d’autres, en lui permettant de continuer son travail de sape, espérant par là même en retirer quelques avantages, comme des maintiens au pouvoir, avec une bonne figure de circonstance, teintée de crainte sourde qui les poussent à pratiquer l’étouffement et la désinformation. Peu importe en réalité quelle langue il faudra parler, ou quelle culture il faudra adopter, ce qui compte est de conserver le pouvoir, de rester en vie et en paix relative, en subventionnant l’installation, le confort, voire l’impunité de ce combattant qui s’installe et vit la plupart du temps de l’impôt prélevé sur les classes laborieuses. Oui, décidément, il y a quelque chose de pourri en cet été 1942.

Été 1942

http://www.pierre-duriot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

6 thoughts to “Je me marre… de Pierre Duriot”

  1. La guerre civile larvée est là, tout indique que cela à déjà commençé.
    La solution commence au niveau local, en s’entraidant Entre voisins.
    Alarme, chien, arme chez soi.
    La République est le cancer de la France.
    Ex sous-Off, artillerie sol-sol.

  2. Hélas, Pasquier a raison. Pourquoi hélas, parce que j’aimerais pouvoir me défendre mais à l’âge que j’ai…

  3. Pasquier, vous avez raison. Le comportement odieux de ces nouveaux occupants, fait que nous devrons nous battre, non plus pour être respectés, mais pour simplement survivre.

  4. Nous saurons nous battre de prêt ou de loin. Salut et Respects frérot.
    Lieutenant Commando de l’air. Sicut Aquila

  5. moi je ne marre pas !
    je crois que nous allons tout droit vers une guerre civile, ave options ethnique et confessionnelle, ce qui n’arrange rien.
    j’espére étre encore assez valide pour me défendre, aprés tout, j’ai quelques compétences en combat rapproché !

    8éme RPIMa, CERP, 11émeRPChoc.

Les commentaires sont clos.