Je me marre… par Pierre Duriot

Le 29 mai 2020

Je me marre… après les caillassages, pétards, incendies, mercredi, à Noisy-le-Sec, une cinquantaine de personnes s’est attaquée à la police municipale, venue veiller à l’application de la loi sur les rassemblements.

La tension est montée et la police nationale a dû s’en mêler. Après échanges de projectiles, hétéroclites pour les uns, républicains pour les autres, quatre suspects ont été interpellés. Mais un jeune policier a retrouvé un projectile, fiché dans la partie ventrale de son équipement. Il ne correspond pas à une munition policière, est en forme d’ogive et serait donc, vraisemblablement, d’origine émeutière. Nous y voilà donc presque, au premier mort par balle, chez les policiers en zone sensible. Sous peu, risque de se poser une question cruciale : va-t-on sacrifier les flics comme on sacrifie les victimes civiles ? Parce qu’en pratique, on sacrifie les civils, bien sûr, en taisant les profils des agresseurs, en évitant les patronymes connotés, en floutant les visages, en évoquant des « déséquilibrés » et en faisant passer des attentats pour de simples faits-divers : circulez y a rien à voir. Tout ça pour ne pas avoir à évoquer l’origine des émeutiers, ni la religion dont ils se réclament. L’autel de la correction politique risque de s’en trouver élargi…

1 réflexion au sujet de « Je me marre… par Pierre Duriot »

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :